Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats arméniens

    Haut-Karabakh: les Su-25 arméniens en état d’alerte

    © AFP 2019 Karen Minasyan
    International
    URL courte
    Conflit du Haut-Karabakh (167)
    143927
    S'abonner

    Erevan a placé ses avions Su-25 en état d’alerte et a démenti les informations sur les pertes subies par l'armée arménienne.

    Le ministère arménien de la Défense a préparé ses avions Su-25 au combat, qui sont arrivés sur l'aérodrome Erebouni à Erevan. Dans le même temps, une unité de volontaires a été créée à Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh, laquelle doit prendre position dans la zone de conflit.

    Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a auparavant déclaré que l'armée azerbaïdjanaise avait pris le contrôle de plusieurs sites sur le territoire du Haut-Karabakh suite à des combats d'une intensité inhabituelle dans cette région séparatiste que se disputent les deux pays. Il avait également déclaré que l'armée arménienne avait subi des pertes importantes dont six chars, 15 pièces d'artillerie et plus d'une centaine de soldats. Le ministère arménien de la Défense a pour sa part démenti ces informations les affirmant qu'elles n'avaient "rien à voir avec la réalité".

    Selon Bakou, douze soldats azerbaïdjanais ont été tués et un hélicoptère abattu par les forces arméniennes dans le Haut-Karabakh.

    Voici la vidéo de la zone de conflit en question rendue publique par le ministère arménien de la Défense.

    L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements de la part des forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive".

    Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée par des Arméniens et qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

    Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants.

    Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

    Dossier:
    Conflit du Haut-Karabakh (167)

    Lire aussi:

    Haut-Karabakh: 12 soldats azerbaïdjanais tués, un hélicoptère abattu
    Haut-Karabakh: des canons automoteurs dans les rues de Stepanakert. VIDEO
    Poutine appelle à respecter le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh
    Tags:
    état d'alerte renforcé, avions, conflit, Su-25, ministère arménien de la Défense, Stepanakert, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik