Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Pour Der Spiegel, Erdogan est lié à Daech

    © AFP 2019 Emmanuel Dunand
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    651144
    S'abonner

    Le magazine allemand Der Spiegel a accusé le président turc Recep Tayyip Erdogan d'avoir laissé passer les extrémistes en Syrie via son pays.

    "Pour se venger de son adversaire, le président syrien Bachar el-Assad, Recep Tayyip Erdogan a misé sur les groupes islamistes et possiblement sur l'Etat islamique. Les services de sécurité turques laissaient passer les sympathisants de Daech via leur territoire, alors que les Kurdes et les autres insurgés menaient des combats en Syrie. Tous ces terroristes atterrissaient à Istanbul et ensuite traversaient la frontière syrienne sans être inquiétés", lit-on dans l'article du magazine allemand.

    Malgré les propos et interventions controversés des autorités turques, la Turquie reste un des partenaires les plus importants de l'Union européenne, notamment grâce à l'accord sur les migrants, souligne Der Spiegel.

    L'auteur de l'article considère la réaction du président turc à la fameuse vidéo "Erdowie, Erdowo, Erdogan", qui critique la politique des autorités turques, comme une menace potentielle à la liberté d’expression en Turquie.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Quand outrage à Erdogan rime avec tribunal et prison
    Obama rencontre Erdogan en marge du sommet de Washington
    Turquie: le fils d'Erdogan ordonne de bloquer 21 sites internet
    Tags:
    terrorisme, guerre, djihadisme, Spiegel, Etat islamique, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik