Ecoutez Radio Sputnik
    Mer de Chine méridionale

    Des navires de guerre japonais côtoient des territoires contestés par la Chine

    © Flickr
    International
    URL courte
    9731

    Un sous-marin japonais de classe Oyashio ainsi que deux destroyers, les JS Ariake et JS Setogiri, sont entrés dimanche dans le port philippin de Subic situé non loin du territoire contrôlé par la Chine en mer de Chine méridionale.

    Les navires de guerre japonais sont entrés dans le port philippin de Subic qui se trouve à 200 kilomètres du territoire contrôlé par la République populaire de Chine en mer de Chine méridionale.

    "Cette visite est une manifestation de l'appui constant pour la paix et la stabilité dans la région ainsi que du renforcement de la coopération en mer entre les flottes de pays voisins", a déclaré le porte-parole du commandement des forces navales philippines Lued Lincuna cité par le journal britannique Daily Mail.

    Il a été auparavant annoncé que les autorités philippines envisageaient de louer au Japon des avions afin de patrouiller leurs territoires contestés en mer de Chine méridionale.

    Le destroyer JS Ariake est équipé d'un hélicoptère de lutte anti-sous-marine, précise le journal britannique.

    Des divergences existent entre la Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam et les Philippines, concernant les frontières maritimes et les zones de responsabilité dans les mers de Chine méridionale et de Chine orientale. La Chine estime que des pays comme les Philippines et le Vietnam utilisent le soutien des Etats-Unis pour attiser les tensions dans la région.

    Lire aussi:

    Nouvelle patrouille US en Mer de Chine méridionale?
    L'Indonésie "effrayera" la Chine avec des chasseurs Su-35 et F-16
    Mer de Chine: Pékin appelle Washington à respecter sa souveraineté
    Tags:
    territoire, destroyer, navires, Mer de Chine méridionale, Vietnam, Chine, Japon, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik