Ecoutez Radio Sputnik
    Haut-Karabakh: Erevan annonce l'envoi de volontaires dans la zone du conflit

    Haut-Karabakh: Erevan annonce l'envoi de volontaires dans la zone du conflit

    © Sputnik . R. Mangasaryan
    International
    URL courte
    Conflit du Haut-Karabakh (167)
    647
    S'abonner

    Dimanche matin, des volontaires se sont rendus sur la ligne de front dans la zone de conflit du Haut-Karabakh, rapporte l'Union arménienne des bénévoles Yerkrapah, dont le siège est situé à Erevan.

    "Les volontaires sont partis pour accomplir les missions concernées", a déclaré l'union.

    Selon Yerkrapah, "des milliers de volontaires" se sont dirigés vers la zone du conflit. Ils coordonnent leurs actions avec les structures militaires de l'Arménie et de la République du Haut-Karabakh.

    "Bien sûr, toutes les actions sont coordonnées avec les organismes gouvernementaux, les commandants en chef et les ministres de la Défense de l'Arménie et du Haut-Karabakh", a précisé l'union.

    L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive". Les deux pays ont fait état de pertes humaines.

    Face à cette reprise des hostilités inattendue et la plus violente depuis 1994, le président russe Vladimir Poutine s'est dit très inquiet et a appelé "les deux parties à un cessez-le-feu immédiat et à faire preuve de retenue pour éviter qu'il y ait de nouvelles victimes". Les ministres russes des Affaires étrangères et de la Défense ont contacté leurs homologues arméniens et azerbaïdjanais pour les inciter à une désescalade.

    Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants.

    Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

    Dossier:
    Conflit du Haut-Karabakh (167)

    Lire aussi:

    Haut-Karabakh: une situation incertaine
    Haut-Karabakh: les Su-25 arméniens en état d’alerte
    Poutine appelle à respecter le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh
    Tags:
    hostilités, tensions, volontaires, conflit, Azerbaïdjan, Arménie, Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik