International
URL courte
Conflit du Haut-Karabakh (167)
533712
S'abonner

La Turquie soutient la poursuite des hostilités menées par l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, a déclaré le vice-ministre arménien des Affaires étrangères Chavarch Kotcharyan.

"Il est regrettable que pour la Turquie l'importance de la vie humaine soit déterminée par la nationalité. Par ses déclarations racistes, la Turquie encourage la poursuite des actions de l'agresseur contre la République du Haut-Karabakh", a affirmé M.Kotcharyan en commentant la réaction des autorités turques à la détérioration dramatique de la situation dans la zone de conflit du Haut-Karabakh.

Selon lui, ceci s'inscrit dans la logique de la politique actuelle des autorités turques, dont le résultat est la "propagation d'une vague d'instabilité, de terrorisme et d'effusion de sang en Turquie et à l'étranger".

Auparavant, la partie arménienne s'était dite prête à tout développement et, le cas échéant, à accorder une aide militaire directe en matière de défense au Haut-Karabakh.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive".

Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée par des Arméniens et qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants.

Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

Dossier:
Conflit du Haut-Karabakh (167)

Lire aussi:

Haut-Karabakh: Erevan annonce l'envoi de volontaires dans la zone du conflit
Haut-Karabakh: une situation incertaine
Haut-Karabakh: les Su-25 arméniens en état d’alerte
Haut-Karabakh: des canons automoteurs dans les rues de Stepanakert. VIDEO
Poutine appelle à respecter le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh
Conflit du Haut-Karabakh: la tension monte d'un cran
Tags:
conflit, tensions, hostilités, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Turquie, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook