Ecoutez Radio Sputnik
    barils de pétrole

    L'Autriche cherche des "liens normaux" avec Moscou via le pétrole et la musique

    © Flickr/ Sergio Russo
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (342)
    31185353

    L'une des mesures pour établir des relations normales entre Vienne et Moscou est un accord signé récemment par le gestionnaire pétrolier autrichien OMV AG et le géant énergétique russe Gazprom.

    L'Autriche, un pays qui a été neutre même pendant la guerre froide, est en train de pousser en faveur de liens normaux avec Moscou dans le contexte des sanctions européennes antirusses, rapporte Bloomberg.

    Alors que les embargos commerciaux correspondent au droit international, des "liens normaux" avec la Russie doivent être un objectif à long terme pour Vienne, a déclaré le ministre des Finances Hans Jörg Schelling en visite à Saint-Pétersbourg.

    Lors de sa visite, le gestionnaire pétrolier public autrichien OMV AG et la société russe Gazprom ont signé un accord pour échanger des actifs en Sibérie et en mer du Nord.

    Le PDG de OMV AG Rainer Seele note que l'entreprise cherche à élargir sa coopération avec Gazprom qui dure déjà depuis 48 ans.

    "Cela insufflera une nouvelle vie dans les affaires autrichiennes", estime Bloomberg.

    Outre les points financiers, l'accord entre OMV AG et Gazprom comprend des partenariats scientifiques et culturels, y compris des concerts sponsorisés à Saint-Pétersbourg et à Vienne.

    "Nous ne voulons pas seulement rapprocher les deux entreprises, mais aussi les deux pays", a déclaré M.Seele.

    Gazprom tient à étendre le partenariat, a souligné Alexeï Miller, chef de la direction de la société, lors de la cérémonie de signature de l'accord.

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (342)

    Lire aussi:

    Autriche: "feu vert" pour les parlementaires russes malgré les sanctions
    La BASF prête à investir près de 2 mds EUR dans des projets avec Gazprom
    Gazprom et ses alliés européens signent le contrat Nord Stream-2
    Ces décisions erronées de l'Europe
    Tags:
    concert, accord, pétrole, Gazprom, OMV (groupe énergétique), Rainer Seele, Alexeï Miller, Vienne, Saint-Pétersbourg, Autriche, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik