Ecoutez Radio Sputnik
    La Grèce commence à renvoyer des migrants vers la Turquie

    La Grèce commence à renvoyer des migrants vers la Turquie

    © REUTERS/ Michalis Karagiannis
    International
    URL courte
    Crise migratoire (780)
    4833152

    Deux navires ont quitté lundi les côtes de l'île grecque de Lesbos en direction de la Turquie.

    Plus de 130 personnes seront reconduites sur le territoire turc à bord de deux navires dans le cadre de l'accord entre l'Union européenne et la Turquie entré en vigueur le 20 mars.

    Les deux navires ont quitté lundi les côtes de l'île grecque de Lesbos en direction de la Turquie, rapporte l'agence Reuters

    Selon les informations de l'agence, les deux bateaux transportaient plus de 130 personnes qui doivent regagner le territoire turc conformément à l'accord conclu entre Ankara et l'UE. La plupart des refoulés sont originaires du Pakistan et du Bangladesh et n'ont pas déposé de demande d'asile, a précisé Ewa Moncure, porte-parole de Frontex.

    L'accord controversé entre l'Union européenne et la Turquie conclu le 18 mars vise à résoudre la crise migratoire très grave à laquelle les pays sont confrontés ces derniers temps. Selon le schéma présenté par Donald Tusk, président du Conseil européen, et Ahmet Davutoglu, premier ministre turc, les migrants arrivés en Grèce de Turquie à partir du 20 mars seront renvoyés en Turquie.

    "Les migrants arrivant en Grèce seront enregistrés, et chaque demande d'asile sera examinée au cas par cas par les autorités grecques en coopération avec une agence de l'Onu. Les migrants ne demandant pas l'asile seront renvoyés en Turquie", note l'accord entre Bruxelles et Ankara.

    Dossier:
    Crise migratoire (780)

    Lire aussi:

    L'Autriche renforce sa frontière avec l'Italie contre les migrants
    Migrants: la Libye menace d'ouvrir la route vers l'Europe
    Le porc, l'alcool et la liberté sexuelle dans une brochure pour les migrants
    Tags:
    crise migratoire, navires, Donald Tusk, Ahmet Davutoglu, Turquie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik