Ecoutez Radio Sputnik
    Situation à Palmyre

    "Moscou continue de promouvoir un règlement politique en Syrie"

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    8302
    S'abonner

    Moscou et Damas ne sont pas des alliés militaires, a déclaré l'ambassadeur russe auprès de l'Union européenne Vladimir Tchijov.

    Dans une interview accordée à la BBC, l'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne Vladimir Tchijov a signalé que Moscou était attaché à la nécessité d'une transition politique et d'une nouvelle Constitution en Syrie. 

    "Les objectifs de la Russie sont transparents et ouverts, ils consistent à aboutir à un règlement politique en Syrie, ce qui a été soutenu publiquement par le président Assad", a répondu le diplomate à la question de savoir si Moscou partageait la volonté du dirigeant syrien de rétablir le pouvoir sur l'ensemble du pays par la voie militaire. 

    En ce qui concerne la fin de la participation russe au conflit en Syrie, M.Tchijov a indiqué que la Russie avait évacué de ce pays de la majeure partie  de ses troupes et que le contingent qui restait aidait les forces gouvernementales à libérer Palmyre. Il a ajouté que la Russie et la Syrie n'étaient pas des alliés militaires. 

    Le diplomate a déploré l'attitude négative envers ces mesures de la Russie de la part de certains pays occidentaux, notamment du Royaume-Uni. 

    Depuis mars 2011 la Syrie est en proie à un conflit militaire qui a fait, selon l'Onu, plus de 220.000 morts. Les forces gouvernementales sont confrontées à des combattants de différents  groupes armés. 

    Les forces aérospatiales russes effectuent, à la demande du président de Syrie Bachar el-Assad,  des frappes ciblées contre les positions de l'Etat islamique et du Front al-Nosra depuis le 30 septembre 2015. Les pilotes russes ont causé des dégâts immenses aux djihadistes ayant détruit leurs places fortes, mais aussi ayant coupé leurs voies de ravitaillement. 

    Le retrait  des militaires russes de la Syrie a été entamé le 15 mars dernier sur l'ordre du président de Russie Vladimir Poutine. 


    Lire aussi:

    Assad raconte la leçon la plus importante pour la Syrie
    L'armée syrienne reprend le contrôle absolu d'Al-Qaryatayn
    Fillon: "En Syrie, Poutine a fait preuve d’un pragmatisme froid mais efficace"
    Tags:
    règlement, crise syrienne, lutte antiterroriste, Front al-Nosra, Etat islamique, Bachar el-Assad, Vladimir Tchijov, Vladimir Poutine, Palmyre, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik