International
URL courte
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
2260
S'abonner

Près de 5 tonnes d'aide humanitaire russo-syrienne ont été acheminées dans la ville d'Al-Qanaqiyah (province de Homs) soumise aux tirs des djihadistes.

Al-Qanaqiyah, qui abrite des milliers de réfugiés en provenance de localités avoisinantes, subit régulièrement des tirs de la part de groupes terroristes Front al-Nosra et Ahrar al-Sham.

Selon le colonel des forces gouvernementales syriennes Riad Hassoun, la situation reste tendue dans une des banlieues d'Al-Qanaqiyah située près de la ligne de front.

"Là se trouvent des combattants du Front al-Nosra et d'Ahrar al-Sham. Ils ne parviennent pas à se percer jusqu'ici, mais ils soumettent la ville à des tirs de mitrailleuses lourdes", a fait savoir le militaire.

Toujours d'après lui, la décision a été prise d'évacuer tous les habitants des quartiers de Kanaya les plus exposés au danger afin d'éviter les morts parmi la population civile.

A l'heure actuelle, les troupes fidèles au gouvernement de Damas s'apprêtent à passer à la contre-offensive dans la région.

Dossier:
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

Lire aussi:

Syrie: Moscou a livré plus de 10 tonnes d'aide humanitaire
Plus de 100 localités syriennes reçoivent de l'aide humanitaire russe
Syrie après la guerre: les USA distribuent des médailles, la Russie, de l'aide humanitaire
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
contre-offensive, mitrailleuse, crise syrienne, terrorisme, armée, aide humanitaire, djihadisme, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Front al-Nosra, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook