Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation pro-migrants dégénère à la frontière italo-autrichienne

    Une manifestation pro-migrants dégénère à la frontière italo-autrichienne

    © AFP 2018 ANDREJ ISAKOVIC /
    International
    URL courte
    Crise migratoire (785)
    4224

    Des affrontements entre la police et des défenseurs des droits de l’homme ont éclaté au Col de Brenner, un poste-frontière situé dans les Alpes qui sépare l’Italie de l’Autriche.

    "Arrêtez les guerres, pas les gens", "Aucun migrant n'est illégal", "Idomeni (camp de réfugiés en Grèce) n'est pas seul", "Ouvrez les frontières", "A bas la forteresse", peut-on lire sur les panneaux brandis par les quelque 500 manifestants rassemblés à l'appel de collectifs italiens de soutien aux réfugiés au Col de Brenner, point de passage entre les régions italienne du Haut-Adige et autrichienne du Tyrol.

    Le mot "Welcome" (Bienvenu) a été peint sur le panneau marquant l'entrée en Autriche, pays qui a durci sa politique d'accueil des demandeurs d'asile après avoir été parmi les plus sollicités par les migrants lors de la crise migratoire de 2015.

    Les forces de l'ordre autrichiennes ont fait usage de spray au poivre pour repousser un groupe de personnes qui tentait de forcer un cordon policier, tandis que d'autres bloquaient la voie ferrée. Les agents affirment avoir essuyé des jets de pierres et de bouteilles.

    La tension monte à la frontière autrichienne, où des soldats autrichiens pourraient être déployés.

    "Les gens ne doivent pas avoir peur de leur gouvernement. Ce sont les gouvernements qui doivent avoir peur de leurs gens".

    Nous disons Bienvenue aux réfugiés! Ouvrez la frontière! #overthefortress

    Aujourd'hui, nous avons envoyé un signal clair contre la forclusion. Protégez les gens, pas les frontières.

    Dossier:
    Crise migratoire (785)

    Lire aussi:

    La Grèce commence à renvoyer des migrants vers la Turquie
    Migrants: la Libye menace d'ouvrir la route vers l'Europe
    Le porc, l'alcool et la liberté sexuelle dans une brochure pour les migrants
    Tags:
    émeutes, police, manifestation, réfugiés, crise migratoire, Alpes, Autriche, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik