Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine

    "C'est pour quand les sanctions contre le Panama"?

    © Sputnik. Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Panama Papers (45)
    1136948934

    Malgré le fait que le président russe fasse la Une des journaux au sein du scandale des Panama Papers, les internautes se demandent pourquoi les photos de Poutine illustrent ces articles, alors que les documents secrets ne le mentionnent pas une seule fois. D'autres y voient clairement la main américaine avec l'absence de coupables à Washington.

    Des articles avec des titres forts accablent Poutine mais ne parlent en réalité que de ses amis présumés, alors que les Etats-Unis sont les grands absents de l’enquête et qu’on ne parle même pas d'autres dirigeant y figurant explicitement, les lecteurs francophones ont donc beaucoup de questions à poser…

    Le Figaro

    Jéronimo4344

    Pas une seule société ou grande personnalité Etats-Unienne? Pratiquement que des adversaires des Etats-Unis et de l'OTAN? Cherchez l'erreur…

    y'en a marre

    Parlez-nous plutôt de ce 1% de la population mondiale qui détient plus que les 99 % restants et que faire avec ce déséquilibre mondial.

    Plutôt que parler d'un associé d'une amie d'un cousin d'arrière petit-cousin de Vladimir Poutine ou autres.

    Nicolas 259

    Il fallait évidemment mettre Poutine dans le coup,c'est d'ailleurs ce qu'ont fait toutes nos tété tellement à cheval sur la déontologie.et l’honnêteté intellectuelle…!. Son portrait hier soir sur tous les écrans….!……Et puis…. et puis….,pour les rares courageux qui lisent réellement les articles on apprend que tout ce boulot n'a réussi qu'à dire qu'un "parrain d'une des filles de Poutine " aurait de l'argent au Panama (d'ailleurs ce fait est-il illégal?, Je ne le crois pas si il n'y a pas fraude au fisc du pays d'origine…A voir la suite) Tout ça pour ça…. Mais attendons la suite.

    De toutes les façons pour tous ceux qui veulent qu'on leur dise ce qu'ils veulent croire…la cause est entendu…On pendra Poutine…!

    LaVictoire

    La presse occidentale est une blague Corruption: Poutine: check, Assad: check, deux trois politiques français et sportifs pour noyer le poisson et le tour est joué: on parle pas de l’Amérique et sa corruption gigantesque.

    dollars
    © AFP 2017 Ernesto Benavides

    mickismi2003

    Aucun américain dans la liste.Ces gens vertueux sont à louer.

    Par contre Poutine est partout,la terre est petite n'est-ce pas?.Ah oui,ce n'est pas Poutine mais ces proches,alors c'est Poutine assène les médias.

    Heu,petite question,depuis l'invasion de Panama par les USA,ne serait ce pas un gouvernement à leurs soldes, qui ne peut rien refuser a ce pays si vertueux en argent et en vies humaines quant il fait la guerre,comme au moyen orient (Irak,Libye,etc..) par exemple.

    D'autres lecteurs se demande si l'Occident n'a pas atrdé d'introduire les sacnctions contre la Russie, aura-t-il le courage d'en introduire contre le Panama. 

    Le Monde

    x democit 04/04/2016 — 08h00

    Poutine et ses amis ont des capitaux au Panama, mais règlent les affaires du monde, d'autres, plus près de nous ont de l'argent en Suisse et sèment le chaos en France.

    Patrick de Rennes 03/04/2016 — 22h33

    Bonjour. Il serait intéressant de savoir si le peuple russe a accès à ces informations détaillées. Et quelles sont leurs réactions. Car ce sont eux les plus concernés. Merci

    Pierrot Le Fou 04/04/2016 — 07h59

    Les Russes ont accès aux informations auxquelles nous avons accès. Et, en plus, à celles auxquelles nous n'avons pas accès. Notamment celles qui démontent les schémas des campagnes de propagande occidentales dirigées contre la Russie. On fait ici, à Poutine, un procès d'intentions, car son nom ne figure dans aucun document. Alors que celui du président ukrainien Porochenko y figure bien. Le Monde s'assied donc sur la présomption d'innocence, dont il se gargarise par ailleurs à longueur de pages.

    Alexandre Kastals 03/04/2016 — 20h59

    La campagne de calomnies contre Poutine qui n'a jamais cessé depuis qu'il a mis au pas les oligarques qui avaient volé presque tous les biens publics et dont certains s’apprêtaient à les brader à des sociétés américaines, va aller crescendo jusqu'aux législatives de novembre, période jugée favorable pour une nouvelle "révolution" financée et dirigée par Washington. Mais ça ne marchera pas, les Russes ne sont pas si naïfs et voient les Ukrainiens maintenant dans le désastre. Article d'allégations

    Le Nouvel Obs

    Enver Hoxha

    Mais Poutine est censé régner sur la Russie d'une main de fer. Alors, pourquoi craindrait-il son propre fisc??

    Les données, qui proviennent du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, ont été obtenues par le journal allemand Süddeutsche Zeitung grâce à une source anonyme. Elles mentionnent nommément douze chefs d'Etat, cinq d'entre eux étant encore en activité, dont le président ukrainien Piotr Porochenko, l'ancien président de soudanais Ahmed el Mirghani, le président des Emirats arabes unis et émir d'Abu Dhabi Khalifa bin Zayed bin Sultan Al Nahyan. 

    D'autres sont mentionnés à travers leurs proches, dont  le père du premier ministre britannique David Cameron, la première famille d'Azerbaïdjan, la famille du président chinois Xi Jinping. Le président russe, lui, n’est mentionné que par le biais de ses "amis intimes". 

    Pourtant, l'authenticité des documents n'est pas prouvée. De surcroît, la société Mossack Fonseca a déclaré qu'elle refusait de certifier l'authenticité des données, qualifiant les actes des journalistes de "crime". 
    Dossier:
    Panama Papers (45)

    Lire aussi:

    Panama Papers: les gouvernements commencent à demander au ICIJ les preuves
    Panama Papers: circulez braves gens, c’est la faute à Poutine!
    Panama Papers: mais où sont les Américains?
    Tags:
    Panama papers, paradis fiscal, fraude fiscale, Vladimir Poutine, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik