Ecoutez Radio Sputnik
    les manifestants à Istanbul le 8 Février durant une manifestation contre le couvre-feu à Cizre

    Erdogan: le problème kurde ne peut pas être résolu pacifiquement

    © AFP 2019 Ozan Kose
    International
    URL courte
    Opération turque contre les Kurdes (67)
    20232
    S'abonner

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu'il était impossible de poursuivre le processus de règlement pacifique du problème kurde et de mener des négociations avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie.

    "Nous leur (aux membres du PKK, ndlr) avons proposé de vivre en paix, nous avons annoncé le processus de règlement pacifique du problème kurde, mais ils nous ont mentis", a affirmé M.Erdogan.

    Selon lui, on ne doit pas croire un seul mot des Kurdes et pas non plus négocier avec des terroristes.

    "Il n'y a que deux options pour ceux qui font exploser des voitures piégées et tuent nos citoyens. Soit ils se rendent, soit ils seront détruits", a-t-il martelé.

    "La Turquie continuera de lutter contre le terrorisme jusqu'à ce que la dernière menace ait disparu, le dernier terroriste soit détruit, la dernière arme soit déposée", fait valoir lundi le chef de l'Etat turc, lors du congrès de la Société du Croissant-Rouge à Ankara.

    Depuis décembre dernier, les autorités turques mènent des opérations antiterroristes dans plusieurs localités du sud-est peuplées de Kurdes et touchées par des heurts entre forces de sécurité et membres du PKK. Selon l'état-major de l'armée turque, plus de 1.000 combattants kurdes ont été tués depuis la mi-décembre.

    Le Parti démocratique des peuples (HDP) affirme cependant que l'opération a fait plusieurs centaines de morts parmi la population civile.

    Dossier:
    Opération turque contre les Kurdes (67)

    Lire aussi:

    Pourquoi l'UE ferme-t-elle les yeux sur les atrocités turques contre les Kurdes?
    Les Kurdes ne participent pas aux négociations à cause de la Turquie
    Mais qui au Proche-Orient veut que les Kurdes aient leur propre Etat?
    Erdogan veut priver les députés pro-kurdes de l'immunité parlementaire
    La Turquie pilonne les Kurdes en Irak suite à l'attentat d'Ankara
    Tags:
    règlement, problème kurde, Kurdes, Croissant-Rouge, Parti démocratique des peuples (HDP) turc, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Recep Tayyip Erdogan, Kurdistan, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik