International
URL courte
10215
S'abonner

Des dirigeants européens dont la chancelière allemande Angela Merkel doivent inaugurer le 16 avril à Kilis, dans le sud-est de la Turquie, un complexe pour les réfugiés syriens construit grâce à des fonds de l'Union européenne, a annoncé mardi le Premier ministre turc.

"Nous allons inaugurer avec des dirigeants européens avec en tête Mme Merkel une école et un hôpital édifié à Kilis grâce à un financement fourni par l'UE", a dit Ahmet Davutoglu lors d'un discours au Parlement.

Kilis est une ville turque située juste à la frontière syrienne et qui accueille un grand camps de réfugiés qui ont fui la guerre civile en Syrie, rapporte l`AFP.

Le fond européen en question, d'un montant de trois milliards d'euros, est destiné aux 2,7 millions de réfugiés syriens vivant en Turquie et constitue l'un des points clé d'un accord entre la Turquie et les 28 dans le but de freiner le flux migratoire vers l'Europe.

L'accord controversé conclu le 18 mars entre Ankara et l'UE sur les migrants est entré en vigueur lundi et 202 personnes ont été renvoyées des îles grecques vers la Turquie.

M. Davutoglu a salué l'opération et estimé qu'elle empêcherait que la mer Egée qui sépare la Turquie et la Grèce, théâtre de nombreux naufrages meurtriers d'embarcations de clandestins, ne serait plus "un cimetière de migrants".

En contrepartie, pour chaque Syrien renvoyé en Turquie, l'UE accepte d'en "réinstaller" un autre depuis la Turquie, dans la limite de 72.000.

Lire aussi:

L’Allemagne se méfie des réfugiés venus des régions contrôlées par Daech
La Turquie intercepte 1.700 réfugiés en route vers la Grèce
L'UE et la Turquie entament l'échange de réfugiés
En Allemagne, les bénévoles au secours des réfugiés
Tags:
crise migratoire, migrants, Syrie, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook