International
URL courte
5544
S'abonner

Le référendum aux Pays-Bas n'a pas été organisé par le Kremlin, a déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders dans une interview accordée à Sputnik.

De nombreux médias occidentaux, plus particulièrement européens, estiment que le référendum aux Pays-Bas sur l'association de l'Ukraine et de l'UE aurait été préparé par  le Kremlin. L'expert  américain Robert Kaplan a même dit  dans son interview pour le  journal néerlandais AD  que c'est Vladimir Poutine qui aurait  organisé ce référendum. Cependant le chef de la diplomatie néerlandaise Bert Koenders a formellement démenti ces élucubrations: 

"Non, pas du tout. Ce n'est pas du tout organisé par le Kremlin. C'est une organisation néerlandaise démocratique pour la population de s'exprimer sur l'association entre l'Union européenne et l'Ukraine. Je ne crois pas que c'est un vote contre la Russie ou contre l'Ukraine ou contre l'Europe. C'est un vote pour la coopération économique, politique avec l'Ukraine et l'Union européenne",a-t-il expliqué. 

Cependant il n'a pas voulu anticipé les résultats du scrutin, bien que des sondages témoignent que le "non" devait l'emporter. 

"On va le voir aujourd'hui. Je ne suis pas sûr", a dit le ministre qui est partisan du "oui". 

Sondage

La France, doit-elle tenir un référendum sur l'association UE-Ukraine?
  • Oui, les Français doivent avoir l’occasion de s’exprimer à ce propos
    58.7% (397)
  • Non, l’UE et l’Ukraine sont des choses incompatibles
    41.3% (279)

Selon lui le "oui" était dans l'intérêt des Néerlandais, parce que cela permettrait d'avoir le commerce plus simple avec l'Ukraine. En plus le vote positif aiderait à combattre la corruption en Ukraine, d'autant plus que la coopération était dans la nature des Néerlandais. 

Même si  le" non" l'emporte, le référendum est consultatif.  

"A ce moment-là c'est le gouvernement  qui va se rassembler pour faire des conclusions. Mais ça dépend des résultats et je ne veux pas spéculer", a expliqué M.Koenders. 

Les électeurs néerlandais décident mercredi s'ils rejettent l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine, au cours d'un référendum consultatif devenu un vote symbolique sur la légitimité de Bruxelles.

Les derniers sondages prédisaient une légère victoire du non au vote sur l'accord d'association, qui vise à renforcer le dialogue politique ainsi que les échanges économiques et commerciaux entre l'UE et l'Ukraine, rapporte l`AFP.

Les Pays-Bas sont le dernier pays de l'UE à ne pas avoir ratifié l'accord, qui a cependant été approuvé par le Parlement.

 

Lire aussi:

Référendum aux Pays-Bas: l’accord d’association UE-Ukraine en sursis?
Les arguments des Pays-Bas contre l'Ukraine... sur du papier toilette
Le sort de l'accord UE-Ukraine est entre les mains des Pays-Bas
Tags:
Ukraine, Pays-Bas, Bert Koenders, Union européenne (UE), référendum
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook