International
URL courte
45341
S'abonner

L'Otan s'oppose à l'idée d'une nouvelle "guerre froide" avec la Russie, selon le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jens Stoltenberg.

Selon lui, l'Alliance souhaite reprendre le dialogue avec Moscou dans le cadre du Conseil Russie-Otan, suspendu en raison de la crise ukrainienne. Des consultations sur ce sujet sont actuellement en cours entre les deux parties, a-t-il fait savoir.

"L'Otan ne veut pas de confrontation avec la Russie, et nous allons œuvrer pour éviter une +guerre froide+ et pour établir une coopération constructive avec Moscou", a affirmé M.Stoltenberg intervenant devant les journalistes à Washington.

Dans le même temps, le SG de l'Otan a souligné que la politique conduite par la Russie suscitait toujours des préoccupations auprès de pays membres de l'Alliance. D'après M.Stoltenberg, ces inquiétudes sont liées notamment au "renforcement de la puissance militaire russe" et aux tentatives de Moscou de "déstabiliser la situation en Ukraine".

Dans ce contexte, il a salué l'augmentation du budget de la défense américain en faveur des besoins de l'Otan en Europe, ainsi que le renforcement de la présence militaire US sur le continent européen.

Lire aussi:

En cas de guerre, l'Otan a peu de chances de vaincre la Russie
Conseil Otan-Russie: rétablir les relations ou faire pression sur Moscou?
Stoltenberg: une rencontre Russie-Otan est actuellement impossible
L’Otan à la Turquie: ne comptez pas sur nous en cas de conflit avec la Russie
Tags:
OTAN, menaces, relations, dialogue, crise en Ukraine, guerre froide, Conseil Russie-Otan, Jens Stoltenberg, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik