International
URL courte
Conseil Russie-OTAN (84)
8321
S'abonner

La Russie et l'Alliance atlantique travaillent actuellement à définir les dates, le lieu et l'ordre du jour d'une future réunion du Conseil Russie-Otan.

Moscou n'exclut pas que le Conseil Russie-Otan puisse se réunir dans un avenir proche, a annoncé jeudi 7 avril Andreï Keline, directeur du département de la coopération en Europe du ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous constatons certaines avancées dans notre dialogue avec l'Alliance. A l'heure actuelle, nous travaillons à définir la date, le lieu et l'ordre du jour d'une réunion du Conseil Russie-Otan", a déclaré le diplomate.

Selon lui, de telles rencontres "sont importantes pour le rétablissement du dialogue entre deux principaux acteurs de la sécurité sur le continent européen". M. Keline a dans le même temps refusé de citer les dates exactes de négociations entre les représentants de la Russie et de l'Alliance atlantique.

En décembre 2015, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a déclaré que l'Alliance étudiait les modalités d'utilisation du Conseil Russie-Otan pour relancer sa coopération avec Moscou.

Le 1er avril 2014, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Alliance avaient pris la décision de suspendre la coopération militaire et civile pratique avec la Russie. Les ministres avaient dans le même temps souligné que "le dialogue politique au sein du Conseil Russie-Otan, ainsi qu'au niveau des ambassadeurs et à un niveau plus élevé pouvait se poursuivre dans la mesure du nécessaire".

Le Conseil Russie-Otan est un forum créé en mai 2002 afin de favoriser un échange de vues et de promouvoir la coopération entre la Russie et les Etats membres de l'Alliance.

Dossier:
Conseil Russie-OTAN (84)

Lire aussi:

Otan: cinq armes pour "contenir" la Russie
L'Otan risque un conflit avec la Russie à cause de la Turquie
Russie ou Otan, qui attise le feu?
Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Tags:
coopération, reprise, Conseil Russie-Otan, OTAN, Andreï Keline, Jens Stoltenberg, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook