Ecoutez Radio Sputnik
    Attentats de Bruxelles: un nouvel avis de recherche lancé contre l'homme au chapeau

    Attentats de Bruxelles: un nouvel avis de recherche lancé contre "l'homme au chapeau"

    © Sputnik. capture d`écran
    International
    URL courte
    Attentats à Bruxelles (142)
    714

    Sa trace a été perdue le 22 mars à 09H50: la justice belge a diffusé jeudi de nouvelles images et fait appel au public pour retrouver le troisième assaillant de l'aéroport de Zaventem, le mystérieux "homme au chapeau" des attentats de Bruxelles.

    Après plus de deux semaines de traque sans résultats depuis ces tueries dans lesquelles 32 personnes ont trouvé la mort, le parquet fédéral belge souhaite à nouveau "faire un appel à la population", a annoncé un porte-parole, Thierry Werts, au cours d'une conférence de presse.

    ​Les magistrats ont détaillé, à l'aide d'un clip vidéo, le parcours du suspect de sa sortie de l'aérogare jusqu'à ce que sa trace se perde dans Bruxelles environ deux heures plus tard. On le voit parfois courir, parfois marcher. Il semble à un moment tenir un portable à l'oreille.

    ​Après les deux explosions à l'aéroport international de Bruxelles, à 07H58, l'homme, pantalon foncé, chaussures brunes et veste claire, sort du site de l'aérogare.

    Il traverse à pied la commune de Zaventem où il se débarrasse de sa veste. Repéré par des caméras de vidéosurveillance à 08H50, 09H42, 09H49, la dernière le filme à 09H50.

    ​"La veste pourrait donner de précieux renseignements si elle était retrouvée", souligne l'avis de recherche. Un premier avis avait été diffusé le 22 mars, mais depuis l'enquête piétine.

    Les différentes investigations se poursuivent et la justice belge a prolongé jeudi la détention provisoire de trois individus qui, selon une source proche de l'enquête, font partie de l'entourage des frères El Bakraoui, ainsi que de plusieurs autres inculpés dans les enquêtes sur les attentats du 13 novembre et du 22 mars.

    ​Selon le ministère belge de la Santé publique, 57 personnes blessées à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek sont toujours hospitalisées, et 28 sont en soins intensifs.

    Les députés français doivent se rendre vendredi matin dans la commune sensible de Molenbeek, où Salah Abdeslam a été capturé le 18 mars et d'où étaient originaires plusieurs membres des commandos de Paris, indique l'AFP.

    Dossier:
    Attentats à Bruxelles (142)

    Lire aussi:

    Attentats de Bruxelles: un kamikaze travaillait au Parlement européen
    Bruxelles au cœur de l’enquête parlementaire sur les attentats de Paris
    Attentats de Bruxelles: le premier ministre belge critique la Turquie
    Tags:
    enquête, attentat, aéroport Zaventem de Bruxelles, Parquet fédéral belge, Khalid El Bakraoui, Ibrahim El Bakraoui, Bruxelles, Belgique, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik