International
URL courte
20291
S'abonner

Le père de la révolution cubaine, qui doit fêter ses 90 ans en août, a fait taire les rumeurs sur sa mort.

Jeudi 7 avril, Fidel Castro s'est déplacé dans une école de La Havane à l’occasion du 86e anniversaire de la naissance de Vilma Espin, son ancienne belle-sœur et héroïne de la révolution, décédée en 2007 et dont l'école porte le nom.

"Je suis sûr qu'un jour comme aujourd'hui, Vilma serait heureuse", a-t-il déclaré devant les écoliers et les enseignants.

Il s'agit de la première apparition publique de l'ex-Lider Maximo depuis juillet 2015 qui intervient à quelques jours du congrès du Parti communiste programmé pour le 16 avril et après une longue lettre critique écrite suite à la récente visite historique du président américain Barack Obama à La Havane.

Dans la foulée du rapprochement spectaculaire entamé fin 2014 entre Washington et La Havane, le chef de la Maison Blanche a appelé "à enterrer le dernier vestige de la Guerre froide". Pour sa part, Fidel Castro a répondu que son pays "n'avait besoin que l'empire lui fasse cadeau de quoi que ce soit".

Fidel Castro a cédé le pouvoir à son frère cadet Raul en 2006, à la suite d’une lourde opération chirurgicale. A son domicile, il reçoit régulièrement personnalités et chefs d'Etat amis, selon les médias officiels qui le prouvent en publiant des photos.

Lire aussi:

Obama a écrit la première lettre directe à Cuba
Cuba: Raul Castro quittera le pouvoir en février 2018
Barack Obama, le pape François… Et si Fidel Castro avait déjà tout prédit?
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Tags:
révolution, visite, Fidel Castro, Raul Castro, Barack Obama, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook