Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing 737

    Boeing 737: une erreur de pilotage à l'origine du crash

    © REUTERS/ Russian Emergencies Ministry/Handout
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing 737 à Rostov-sur-le-Don (7)
    9224417

    La commission du Comité intergouvernemental d'aviation (MAK) a rendu publics les résultats intermédiaires de l'enquête sur le crash à Rostov-sur-le-Don du Boeing 737-800 de FlyDubai, selon lesquels l'erreur de pilotage constitue la raison principale de la tragédie.

    La situation a été aggravée par des conditions de mauvaise visibilité.

    "Après le décodage des enregistreurs de vol, la version arrivant en première position évoque des actions désordonnées des pilotes ne répondant pas à la situation urgente du moment dans des conditions météorologiques défavorables. Selon les données préliminaires, les pilotes n'ont pas pu faire face en temps voulu à la situation et prendre une décision correcte afin d'éviter la catastrophe", a déclaré la commission.

    Selon la commission du Comité intergouvernemental d'aviation, l'équipage du Boeing 737 effectuait l'atterrissage en mode manuel, en raison de conditions météorologiques défavorables. En outre, la décision de reprendre l'approche manquée la première fois a été prise compte tenu d'un changement soudain de direction du vent.

    "Lors de la deuxième tentative d'atterrissage, réalisée en mode manuel, à une altitude de 4 km, l'équipage a pris la décision de reprendre l'approche manquée et a initié la prise d'altitude remettant les moteurs en fonction décollage", a indiqué la source.

    Selon la Commission, les actions ultérieures de l'équipage n'ont pas permis d'éviter la collision de l'avion avec le sol, qui s'est produite à plus de 600 km/h.

    Un Boeing 737-800 reliant Dubaï à la ville russe de Rostov-sur-le-Don (sud) s'est écrasé dans la nuit du 18 au 19 mars à 250 mètres environ de la piste d'atterrissage, sans laisser de survivants. Le drame a coûté la vie à 62 personnes.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing 737 à Rostov-sur-le-Don (7)

    Lire aussi:

    Crash de FlyDubai: une nouvelle hypothèse à l’étude
    Boeing 737: l'économique prévaut-il sur les risques?
    Un Boeing 737 s'écrase dans le sud de la Russie, 62 morts
    Tags:
    enquête, pilote, erreurs, atterrissage, crash d'avion, Boeing 737-800, Comité interétatique de l'aviation (MAK), Rostov-sur-le-Don, Dubaï, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik