Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Armes chimiques à Alep: les Kurdes confirment à leur tour

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    14023
    S'abonner

    La coalition de l'opposition syrienne a bombardé le quartier Sheikh Maksoud à Alep avec des armes chimiques, a déclaré le représentant européen de l'administration du Kurdistan syrien Senam Mohamed dans une interview à Sputnik Kurdistan.

    Des groupes radicaux au sein de l'opposition syrienne ont utilisé des armes chimiques lors d'une récente attaque contre la région de Sheikh Maqsoud, un quartier d'Alep contrôlé par les forces Kurdes, a déclaré Senam Mohamed, représentant européen de l'Administration du Kurdistan syrien.

    "Le 7 avril 2016, les troupes de la coalition de l'opposition syrienne ont bombardé le quartier Sheikh Maksoud, situé à Alep, avec des armes contenant des matières chimiques ainsi que des roquettes improvisées, des mortiers et des roquettes Grad", a déclaré М.Mohamed.

    Des vidéos diffusées par les militants kurdes montrent un nuage jaune s’élevant au-dessus des bâtiments. Le Croissant-Rouge kurde a à son tour déclaré que les victimes de l'attaque hospitalisées présentaient des signes d'intoxication au chlore.

    Le régime de cessez-le-feu est entré en vigueur en Syrie le 27 février 2016 entre le gouvernement et les rebelles. Il ne concerne pas les organisations terroristes comme Daech (Etat islamique ou EI) et le Front al-Nosra (filiale syrienne d'Al-Qaïda).

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon les dernières informations des Nations unies, les hostilités ont fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes, dont les plus dangereux sont Daech et le Front al-Nosra.


    Lire aussi:

    Syrie: Washington et Moscou préparent un projet de constitution
    Syrie: 175 ouvriers enlevés par l'EI, exécutés
    Un chef de guerre belge du Front al-Nosra abattu en Syrie
    Tags:
    attaque, opposition, roquettes, armes chimiques, Kurdistan syrien, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik