Ecoutez Radio Sputnik
    Piotr Porochenko

    Référendum néerlandais: Porochenko cherche à se venger

    © AP Photo / Mindaugas Kulbis
    International
    URL courte
    Accord d'association Ukraine-UE (229)
    58855
    S'abonner

    Le peuple des Pays-Bas a montré son attitude hostile envers l’Ukraine. De ce fait, il faudrait revoir l’obligation des visas d’entrée en Ukraine pour les citoyens néerlandais, stipule la pétition enregistrée sur le site du président ukrainien Piotr Porochenko.

    Suite au non des électeurs néerlandais lors du référendum sur l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine tenu mercredi, une pétition électronique est apparue sur le site du dirigent ukrainien.

    "Compte tenu de l'attitude ouvertement hostile envers l'Ukraine et les Ukrainiens qui a été manifestée par la majorité des sujets du Royaume des Pays-Bas lors du référendum consultatif, et prenant en considération le fait que les Ukrainiens sont toujours obligés d'obtenir un visa pour entrer au Royaume des Pays-Bas, je demande de revoir la question de l'instauration des visas d'entrée en Ukraine pour les sujets du Royaume des Pays-Bas", stipule la pétition.

    Pour l'heure, le document enregistre 30 signatures. Le vote ferme dans 89 jours.

    Un référendum sur le sort de l'accord a eu lieu aux Pays-Bas le 6 avril. D'après les sondages réalisés à la sortie des urnes, 61,1% des votants se sont prononcés contre la ratification de l'accord, alors que 38,1% des Néerlandais ont soutenu l'initiative. Le taux de participation au référendum s'est élevé à 32,1%.

    Le scrutin du 6 avril revêtait un caractère "consultatif". Cependant, à l'issue du vote, le premier ministre néerlandais Mark Rutte a déclaré que, compte tenu de ses résultats, l'accord d'association ne pourrait être ratifié "tel qu'il était actuellement".

    Les résultats définitifs de la consultation populaire doivent être dévoilés mardi 12 avril.

    Dossier:
    Accord d'association Ukraine-UE (229)

    Lire aussi:

    Porochenko: le "non" néerlandais n'est pas un "obstacle" vers l'UE pour l'Ukraine
    Le "made in Ukraine" peu compétitif en Europe
    Exclusif: Bert Koenders sur le rôle du Kremlin dans le référendum Ukraine-UE
    Tags:
    pétition, référendum, Accord d'association Ukraine-UE, Union européenne (UE), Petro Porochenko, Pays-Bas, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik