Ecoutez Radio Sputnik
    Mer

    Deux îles égyptiennes contestées passent à l'Arabie saoudite

    © Flickr/ Marc Lagneau
    International
    URL courte
    12528

    Le litige concernant les îles de Tiran et de Sanafir, situées dans une région stratégique à l’extrémité du golfe d'Aqaba, est vieux de plusieurs dizaines d'années.

    Deux îles de la mer Rouge, Tiran et Sanafir, ont été remises à l'Arabie saoudite en vertu d'un accord de délimitation de la frontière maritime, rapporte la chaîne Al-Arabiya.

    Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi,le Caire, Avril 7, 2016
    © REUTERS / Saudi Press Agency
    L'Egypte et l'Arabie saoudite se contestaient ces îles depuis plusieurs décennies. Les négociations sur la délimitation de la frontière ont duré six ans, onze réunions de la commission ad hoc ont été organisées durant cette période.

    La délimitation précise des frontières permettra aux deux pays de mieux utiliser leurs eaux territoriales, selon les hommes politiques égyptiens.

    Par ailleurs, ce renoncement quasi volontaire de l'Egypte à des îles importantes situées dans une région stratégique à l'extrémité du golfe d'Aqaba, qui donne sur la mer Rouge, a déjà soulevé une vague de critiques dans le pays.

    L'accord en question devra encore être approuvé par le parlement égyptien.

     

    Lire aussi:

    L'Arabie saoudite ferme ses ports au pétrole iranien
    L'Arabie saoudite lance des exercices militaires inédits
    Les Al-Saoud contre les Ayatollahs: le choc des barbes
    L’Arabie Saoudite: faut-il aimer pour châtier?
    Tags:
    îles, Egypte, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik