Ecoutez Radio Sputnik
    La Libye : des batailles politiques vers la guerre pour les ressources

    En Libye, 3 sites pétroliers évacués par crainte d'attaques de Daech

    © AP Photo / Kevin Frayer
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    4113

    Le personnel présent sur trois champs pétroliers de l'est de la Libye - Wafa, Tibesti et Bayda - vient d'être évacué par crainte d'attaques de la part des djihadistes de l'Etat islamique (EI ou Daech).

    Dans l'est de la Libye, les effectifs de trois champs pétroliers — Wafa, Tibesti et Bayda — ont été évacués pour des raisons de sécurité, suite à des menaces émanant de Daech, sans que cela se répercute pour autant sur la production de brut, ces gisements étant déjà à l'arrêt, rapporte la presse internationale. 

    "Le champ de Wafa a été complètement évacué tandis que ceux de Tibesti et de Bayda ne l'ont été que partiellement après des avertissements des services de sécurité", a déclaré devant les journalistes un responsable du secteur pétrolier dans l'est libyen, Mohammed al-Manfi.  

    Ces derniers mois, les terroristes de Daech prennent régulièrement pour cibles des installations pétrolières en Libye, en endommageant certaines d'entre elles. Néanmoins, l'EI n'a jamais réussi à prendre le contrôle d'infrastructures énergétiques libyennes. 

    Une source au sein des services de sécurité du pays a prévenu que des combattants de l'EI étaient en train de se regrouper à al-Naoufilia, ville située entre le bastion djihadiste de Syrte et les ports pétroliers d'Es Sider et Ras Lanouf.

    Il y a quelques jours, cinq membres des forces de protection des installations pétrolières ont été tués dans une attaque attribuée à l'EI près du champ de Bayda, à environ 250 km au sud d'Es Sider et Ras Lanouf. 

    Les djihadistes de Daech profitent du chaos politique pour s'imposer en Libye, pays actuellement tiraillé entre deux parlements et deux gouvernements, l'un à Tripoli, l'autre à Tobrouk, qui se disputent le pouvoir sur fonds de violence meurtrière.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Le Pentagone signale le doublement des effectifs de Daech en Libye
    La Libye, nouvel avant-poste de Daech
    Daech fait cap sur la Libye
    Tags:
    attentat, terrorisme, djihadisme, gisements de pétrole, pétrole, Etat islamique, Mohammed al-Manfi, Tobrouk, Tripoli (Libye), Syrte, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik