Ecoutez Radio Sputnik
    The International Space Station’s robotic arm extends toward the Cygnus spacecraft just prior to docking maneuvers on Sept. 29, 2013.

    L’ISS bientôt transformée en hôtel spatial

    ISS
    International
    URL courte
    4105

    La Station spatiale internationale sera probablement dotée de nouveaux modules destinés à accueillir les touristes spatiaux.

    D'ici 10 ou 15 ans, l'ISS aura un aspect totalement différent de celui qu’on lui connaît aujourd’hui: de nouveaux modules pour touristes spatiaux peuvent y faire leur apparition, a déclaré le chef de l'agence spatiale Roskosmos Igor Komarov.

    Les pays participant au projet sont tombés d’accord pour proroger jusqu'en 2024 au moins les délais d'exploitation de la station. Initialement, la Station devait être utilisée jusqu'en 2016, mais par la suite cette date avait été reportée à 2020.

    "Dans 10 ou 15 ans, je pense que l'ISS changera considérablement d'aspect. Il est fort probable qu'elle ait de nouveaux segments pour touristes spatiaux si la demande le justifie", a dit le chef de l'agence dans une interview à RT.  

    M.Komarov a également souligné que l'aspect et la fonctionnalité de la station changeraient en fonction des nouvelles tâches et technologies qui verraient le jour à l'avenir. Cependant, les expériences visant à étudier l'influence de l'apesanteur sur l'organisme humain resteront dans le programme d'études.

    "J'espère qu'on aura de nouvelle possibilités pour l’entretien du matériel se trouvant sur orbite et sa réparation, ainsi que pour (…) l'assemblage des nouveaux modules livrés", a indiqué le chef de Roskosmos.


    Lire aussi:

    Le cargo russe Progress MS-02 s'arrime à l'ISS
    Le cargo américain Dragon s'arrime à l'ISS
    Après 340 jours dans l'espace, l'équipage de l'ISS a atterri
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    modules spatiaux, ISS, Igor Komarov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik