International
URL courte
361131
S'abonner

Le groupe terroriste a envoyé des renforts dans la zone d'Alep dans le nord de la Syrie.

Selon un communiqué du Centre russe pour la réconciliation en Syrie, environ 350 combattants du Front al-Nosra, branche locale d'Al-Qaïda sont arrivés dans deux localités situées au nord-ouest d'Alep.

Les djihadistes disposent de deux véhicules de combat d'infanterie et de 13 véhicules tous terrains équipés de mitrailleuses lourdes, lit-on sur le site officiel du ministère russe de la Défense.

Auparavant, le premier ministre syrien Wael al-Halki a annoncé que l'armée gouvernementale appuyée par les forces aériennes russes s'apprêtait à repousser les groupes terroristes de la ville d'Alep.

Alep est l'une des plus grandes villes syriennes dont la population s'élevait à 2,3 millions d'habitants avant l'éclatement de la guerre dans le pays.

Les combattants de Daech et du Front al-Nosra ont attaqué Alep en 2012. A l'heure actuelle, les djihadistes retiennent toujours le contrôle d'une partie de la ville, bien que l'armée syrienne ait réussi à briser le siège dans plusieurs banlieues d'Alep et de perturber l'approvisionnement des terroristes.

Lire aussi:

Plus de 1.200 terroristes préparent une offensive près d'Alep
La Syrie repousse une violente attaque de Daech au sud d’Alep
L'armée syrienne reprend les combats à Alep
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
crise syrienne, lutte antiterroriste, terrorisme, djihadisme, coalition anti-Daech, Front al-Nosra, ministère russe de la Défense, Wael al-Halki, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook