Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    Palmyre: une délégation de l'Onu abasourdie par les dégâts

    © AFP 2019 Maher AL MOUNES
    International
    URL courte
    22272
    S'abonner

    Une fois passée la liesse de la libération de la ville dont les vestiges sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, il est temps de passer à la reconstruction et pas seulement de la cité historique, mais aussi des quartiers résidentiels, grièvement endommagés par Daech. Pour évaluer les dégâts, une mission de l'Onu s'est rendue sur les lieux.

    Il suffit d'entrer dans la ville pour comprendre qu'ils ont laissé leurs traces partout: on les repère sur les immeubles résidentiels et sur les murs des écoles. C'est à l'intérieur de certains de ces bâtiments que les extrémistes tenaient leurs tribunaux barbares, c'est là qu'ils décidaient du sort des habitants locaux.

    "Voici le siège de l'organisation du Croissant-Rouge, où les islamistes avaient organisé un point de collecte de dons. En outre, ici on punissait les gens portant des vêtements +indécents+. Ces derniers étaient placés en garde à vue, se voyaient confisquer leurs effets personnels et recevaient une punition allant de la lecture du Coran à des coups de fouet", indique un habitant local, cité par la chaîne RT.

    Afin d'évaluer les dégâts causés par le groupe extrémiste, une délégation de l'Onu s'est rendue sur place. Les experts ont été abasourdis par l'étendue des dégâts: un nombre important de bâtiments sociaux ont besoin d'être restaurer voire même d'être totalement reconstruits.

    "Nous sommes ici grâce à l'aide du gouverneur de Homs. Notre but est d'évaluer la situation à Palmyre pour comprendre si des civils peuvent revenir", a indiqué un représentant de la mission.

    Des efforts conjoints entre la communauté internationale et les autorités syriennes sont indispensables pour que la vie de cette ville martyrisée par Daech reprenne son cours, mais c'est un travail de longue haleine.

    Lire aussi:

    Les démineurs russes poursuivent leur opération dans la Palmyre libérée
    Palmyre: 80% de l'architecture aurait été laissée intacte
    Les Syriens en liesse s'expriment sur la libération de Palmyre
    "Nettoyage culturel": le patrimoine mondial dans le viseur de Daech
    Tags:
    réparation des dommages, libération, ONU, Etat islamique, Palmyre, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik