International
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
5111
S'abonner

Mohamed Abrini, l'un des organisateurs présumés des attentats de Bruxelles, a révélé aux enquêteurs que son groupe projetait de frapper la France en marge de l'Euro de football.

Selon Libération, Abrini a expliqué que "l'intention initiale de la nébuleuse djihadiste franco-belge était de passer à l'action durant l'Euro de football", programmé du 10 juin au 10 juillet 2016.

Le weekend dernier, le parquet fédéral belge a confirmé que les terroristes de Bruxelles avaient indiqué que leur intention était de viser la France plutôt que la Belgique.

"Cela fait toutefois plusieurs semaines que les responsables de l'antiterrorisme craignent des risques d'attentats pendant l'Euro. L'événement représente une cible idéale pour l'Etat islamique", écrit le quotidien.

Libération cite en outre une source policière française qui affirme que "ce n'est pas un scoop d'apprendre que des terroristes souhaitent frapper pendant l'Euro".

Le 29 mars dernier, le président français François Hollande a assuré que "la sécurité serait maximale" pendant l'Euro de foot de 2016.

"C'est un devoir pour l'Etat à l'égard de tous ceux qui auront choisi de venir en France en juin prochain et nous ne transigerons jamais sur le respect des règles", a martelé le chef d'Etat.

Le journal rappelle qu'un pré-filtrage, avec inspection visuelle des sacs et ouverture des manteaux, sera réalisé aux abords des stades par des agents de sécurité privés appuyés par des policiers, avant le premier périmètre habituel, avec palpation et contrôle des billets et des sacs.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

La cellule djihadiste de Bruxelles voulait à nouveau frapper la France
Attentats de Bruxelles: un kamikaze travaillait au Parlement européen
L'arrestation de Mohamed Abrini confirme le lien entre les attentats de Paris et Bruxelles
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
attentat, football, sécurité, terrorisme, djihadisme, Euro 2016, Etat islamique, Mohamed Abrini, François Hollande, Bruxelles, Belgique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook