Ecoutez Radio Sputnik
    Tulipes à Téhéran

    Cet Iranien plante 30.000 tulipes en mémoire de sa défunte mère

    © Photo. Houman Ardebili
    International
    URL courte
    3220
    S'abonner

    Pour la troisième année consécutive, les bords d'une rue de la capitale iranienne ont été recouverts de milliers de tulipes de toutes les couleurs.

    30.000 tulipes exhalent une odeur délicieuse qui embaume les alentours de la rue Zarfashan. Le médecin iranien Houman Ardebili, 37 ans, plante ces fleurs chaque printemps en mémoire de celle qui lui a donné la vie et qui a quitté ce monde il y a trois ans déjà.

    "Ma mère était une passionnée de fleurs. Je voulais trouver un moyen pour garder un souvenir d'elle. En même temps je voulais faire quelque chose qui fasse plaisir aux autres, c'est ainsi que j'ai commencé à planter des tulipes", confie Houman, cité par l'agence IRNA.

     

    Houman Ardebili assure que sa maman adorait les fleurs
    © Photo. Houman Ardebili
    Houman Ardebili

    "La première fois, j'ai planté 6.000 tulipes, l'année suivante 10.000 et cette fois-ci 30.000. Tout le monde a apprécié mon initiative et non seulement des Iraniens, mais aussi des touristes étrangers viennent contempler mes fleurs. D'ailleurs, beaucoup de personnes viennent d'autres villes pour les voir", raconte-t-il.

    Outre la rue, les fleurs ornent la maison de ce médecin. Elles y sont partout: dans le petit jardin ainsi que dans des pots sur les fenêtres.

    Cette année, l'initiative "florale" lui a coûté la bagatelle de 11.500 dollars.

    "J'ai payé toutes ces fleurs de ma poche", avoue le médecin, précisant que c'est lui qui s'occupait de tout de A à Z.

    "Je tiens à remercier la mairie de Téhéran de m'avoir autorisé à installer un voile d'ombrage afin de protéger mes tulipes du soleil", précise Houman Ardebili qui n'est pas prêt d'abandonner cet initiative, ce qui signifie que le printemps prochain des milliers de tulipes fleuriront de nouveau à Téhéran en souvenir de sa défunte mère.

    Un voile d'ombrage protège les tulipes du soleil.
    © Photo. Houman Ardebili
    Tulipes à Téhéran

    Lire aussi:

    Il envoie son image grandeur nature à sa mère… qui le lui fait regretter
    Quand une mère de soldats nazis sauvait des officiers soviétiques
    Le garçon syrien perdu dans le désert retrouve sa mère
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik