Ecoutez Radio Sputnik
    Attentats du 11 septembre: l’implication saoudienne doit enfin être dévoilée

    Attentats du 11 septembre: l'implication saoudienne doit enfin être dévoilée

    © AP Photo/ Marty Lederhandler
    International
    URL courte
    Attaques du 11 septembre 2001 aux USA (33)
    121117041555

    La sénatrice américaine Kirsten Gillibrand et l'ancien sénateur Bob Graham ont appelé le président Obama à déclassifier une partie du rapport sur les attentats terroristes du 11 septembre 2001 qui porte sur une piste menant à l'Arabie saoudite.

    Le rapport, préparé par la Commission bipartisane et publié en 2003, fait plus de 800 pages. La quasi-totalité du document est accessible au public, sauf le dernier chapitre de 28 pages, qui a été immédiatement classé pour des raisons de sécurité nationale.

    Selon The Independent faisant référence à M.Graham, qui, alors sénateur, était président de la commission d'enquête, le rapport donne des détails sur les personnes qui avaient aidé les citoyens saoudiens, qui ont par la suite détourné les avions et les ont envoyés vers les bâtiments du World Trade Center et du Pentagone, à être formés aux Etats-Unis pour devenir des pilotes.

    Le rapport indique qu'ils étaient arrivés aux Etats-Unis sans aucune expérience de vol, mais, grâce à l'assistance du représentant des autorités saoudiennes Omar al-Bayoumi, ils ont reçu de l'argent et ont été inscrits dans une école de pilotage.

    Répondant à une question visant à savoir si les terroristes avaient été soutenus par le gouvernement, des riches personnes ou par des organismes de bienfaisance saoudiens, le sénateur Graham a répondu: "Tous mentionnés".

    Kirsten Gillibrand déclare à son tour qu'il est nécessaire de déclassifier la partie du document en prévision de la visite de Barack Obama en Arabie saoudite, prévue pour le 21 avril.

    "Cela permettra notamment de veiller à ce que le président puisse discuter avec les dirigeants saoudiens des questions soulevées dans le rapport", a-t-elle noté.

    De plus, selon l'ancien membre du Congrès et ex-directeur de la CIA Porter Goss, les données sur l'implication de l'Arabie saoudite dans les attaques terroristes ont été mises au secret pour des raisons politiques: l'administration du président George W. Bush ne voulait pas souiller les relations avec Riyad.

    Le 30 septembre 2015, le tribunal de New York a rejeté la plainte des parents de victimes contre l'Arabie saoudite. Le juge George Daniels avait déclaré que l'Arabie saoudite, en tant qu'Etat souverain, bénéficiait d'une immunité en vertu des lois américaines et ne pouvait être forcée de payer le montant demandé.

    Toutefois, le même juge Daniels a conclu le 10 mars dernier que c'était l'Iran qui avait activement soutenu les terroristes qui ont perpétré les attentats du 11 septembre 2001 faisant 2.977 morts au total.

    Selon le juge, l'Iran n'aurait pas pu se défendre contre des accusations de soutien au terrorisme, et devait donc être tenu responsable des dommages. Cependant, il n'a fourni aucun argument sur la façon dont Téhéran aurait été impliqué dans ces attentats et si un procès contre l'Iran dans cette affaire même existait.

    Dossier:
    Attaques du 11 septembre 2001 aux USA (33)

    Lire aussi:

    Hillary Clinton, une candidate à la mémoire courte
    L’Iran devra payer 10,5 mds USD aux USA pour le 11 septembre
    La nouvelle gare du World Trade Center est la plus chère au monde
    Ben Laden avait légué la plupart de sa fortune à Al-Qaïda
    Oussama ben Laden appelait les Américains à "sauver l'humanité"
    Tags:
    attentats du 11 septembre 2001, enquête, attentat, CIA, Arabie Saoudite, Iran, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      insolent
      Au lieu de chercher à l'extérieur ils feraient biens de chercher à l'intérieur !
    • maurice
      Je crois que Ben Laden était saoudien, donc inutile de pointer du doigt l'Afghanistan ou l'Iran dans les attentats. Nous savons que les américains ont une dent contre l'Iran, mais que la justice américaine pointe ce pays du doigt pose un vrai problème de démocratie?
    • philps60en réponse àmaurice(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      maurice,
      Pourquoi les USA avaient besoin d'un printemps arabe avant la 3ème guerre mondiale.

      www.youtube.com/watch?v=I0PQ78nU0Zc&feature=player_embedded
    • avatar
      sodrei370
      MAIS POURQUOI L'INFO NE PASSE PAS ???
      USASIONISTES SONT LE CANCER DE L HUMANITE , SANS POUTINE NOUS SERIONS PROBABLEMENT EN GUERRE ..
      L UE EST ELLE INFORMEE OU DEJA TROP COMTAMINEE PAR LA PESTE ?
      MARTINE MERCI
    • mic.dior
      En anticipant, c'est comme pour les attentats de Paris, dans le Futur tout le monde sera surpris en apprenant qui a organisé ces attentats.
    • avatar
      michel.louis.loncin
      Et ... s'ils cherchaient plutôt à l'INTERIEUR même des Etats-Unis ... ? Qu'ils expliquent (entre autres), comment des "pilotes" à peine capables de piloter un petit avion de tourisme sont capables de se ruer, à, une vitesse DEFIANT les lois de l'aéronautique, de les "Twins" ... comment un avion "s'évapore" dans un trou de missile au Pentagone !!!
    • mic.dioren réponse àinsolent(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      insolent, Vous êtes dans le vrai ! mais tout a été fait par la CIA pour accuser leur élève Ben Laden et par voie de conséquence l'Arabie Saoudite (qui ne vaut guère mieux).
    • Dolinduz
      Si les évènements étaient simples, il n'y aurait pas de partie secrète au rapport.
      Si les évènements étaient simples, il n''aurait pas fallu réclamer pendant deux ans une étude menant à ce rapport tronqué, qui a omis la 3ème tour.
      Si les évènements étaient simples, les lois classiques de la physique se seraient appliquées ce fameux 11 septembre.
    • avatar
      l.
      les twin tower sera l'exemple de la pire manipulation orchestree par une pseudo democratie
    Afficher les nouveaux commentaires (0)