International
URL courte
61993
S'abonner

L'opération militaire dans la province d'Alep sera un facteur clé prédéterminant le cours de la guerre civile en Syrie, capable de saper les positions de Daech et d'influencer les relations entre les Etats-Unis et la Turquie.

Les combats à Alep, attendus avec impatience par le monde entier, pourront secouer l'équilibre entre les rebelles et les troupes gouvernementales sur le théâtre syrien, et ainsi joueront un rôle clé dans la détermination de l'issue de la guerre civile, estime Stratfor, société privée américaine qui œuvre dans le domaine du renseignement.

Les positions du groupe terroriste Daech seront également ébranlées en conséquence, sans parler des rapports américano-turcs déjà tendus qui pourront se détériorer encore car les deux ont des objectifs différents et même contradictoires en ligne de mire.

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon les dernières informations des Nations unies, les hostilités ont fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes, dont les plus dangereux sont Daech et le Front al-Nosra.

Le régime de cessez-le-feu est entré en vigueur en Syrie le 27 février 2016 entre le gouvernement et les rebelles. Il ne concerne pas les organisations terroristes comme Daech (Etat islamique ou EI) et le Front al-Nosra (filiale syrienne d'Al-Qaïda).

Lire aussi:

10.000 terroristes du Front al-Nosra se sont regroupés près d’Alep
La Syrie repousse une violente attaque de Daech au sud d’Alep
Plus de 1.200 terroristes préparent une offensive près d'Alep
Erdogan a déjoué les calculs de Washington
Tags:
offensive, opération militaire, cessez-le-feu, Front al-Nosra, Etat islamique, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook