International
URL courte
11118
S'abonner

Le ministre américain de la Défense Ashton Carter s'est déclaré insatisfait du niveau affiché actuellement par le dialogue militaire avec la Russie et avec la Chine.

Le chef du Pentagone a également souligné que les questions dans le domaine militaire ne pourraient jamais être réglées de façon unilatérale.

"Non, j'aimerais avoir de meilleurs résultats, il faut être deux pour danser le tango", a répondu Ashton Carter dans une interview au journal en ligne Vox, à la question de savoir s'il était satisfait du dialogue militaire avec la Russie et avec la Chine.

"Il ne s'agit pas uniquement du volume, mais également de la nature du dialogue ainsi que de l'engagement des parties concernées en vue d'entamer un dialogue que nous jugerions fructueux. Tout cela n’est pas à la hauteur. Je ne perds pas l'espoir en la matière, la réalité est qu'il faut être deux pour danser le tango", a-t-il précisé.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a auparavant annoncé que des militaires russes et américains poursuivaient la coordination de leurs actions en Syrie malgré la réticence de "certains cercles" à Washington.

Sur fond de divergences avec Moscou sur la situation en Ukraine, les Etats-Unis ont nettement réduit la collaboration dans le domaine militaire avec la Russie et augmenté parallèlement leur activité militaire en Europe depuis deux ans.

Le projet de budget du Pentagone pour l'exercice financier 2017 prévoit d'allouer 3,4 milliards de dollars aux dépenses liées à l'Initiative visant à assurer la sécurité européenne, contre 789 millions de dollars en 2016. En outre, environ  900 millions de dollars seront alloués à d'autres ministères, notamment au département d'Etat, afin de "contenir l'agression russe".


Lire aussi:

Rénovation de l'arsenal nucléaire US face à l'"agression russe en Europe"
Arsenal nucléaire: Moscou refuse de négocier avec Washington
Le Pentagone allouerait 13 mds USD pour un nouveau sous-marin nucléaire
Le Pentagone "mutile" ses forces armées
Tags:
collaborationnisme, militaires, défense, Maria Zakharova, Ashton Carter, Chine, Syrie, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook