International
URL courte
3190
S'abonner

Les autorités allemandes sonnent l'alarme, redoutant l'infiltration des islamistes dans l'armée. Formés dans la Bundeswehr, ils pourraient mettre leurs connaissances au service du djihad.

Le commissaire du gouvernement allemand pour les forces armées Hans-Peter Bartels voit dans l'islamisme une menace réelle pour l'armée allemande. Il a confié à Bild qu'il était encore trop tôt pour parler d'efforts systématiques des organisations islamistes de s'infiltrer dans la Bundeswehr, bien qu'il y ait eu déjà des cas isolés. 

"Il va de soi que la Bundeswehr, tout comme les autres armées mondiales, pourrait attirer les islamistes qui voudraient apprendre à manier les armes", constate M.Bartels. 

Le tabloïd précise qu'au moins 29 anciens militaires de l'armée allemande sont partis pour la Syrie et l'Irak au cours de ces dernières années. Selon des informations non confirmées, ils se sont joints au groupe terroriste Etat islamique (EI, Daech). 

A l'heure actuelle, le contre-espionnage militaire allemand enquête sur l'implication dans l'islamisme de 65 militaires, des soldats et sous-officiers dans leur majorité. 

Bild rapporte également que les autorités allemandes préparent un projet de loi prévoyant un test spécial pour toute personne s'enrôlant dans l'armée. 


Lire aussi:

La Bundeswehr convaincue de prodigalité aux dépens des contribuables
Les Allemands protestent contre une intervention de la Bundeswehr en Syrie
L’Allemagne dans le viseur de Daech?
Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Tags:
infiltration, menaces, islamistes, Bundeswehr (armée allemande), Etat islamique, Hans-Peter Bartels, Syrie, Irak, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook