Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    Moscou propose de fermer la frontière turque avec la Syrie

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    641775

    Le représentant permanent de la Russie à l'Onu Vitali Tchourkine a appelé à fermer la frontière entre la Turquie et la Syrie et à introduire un "embargo total" à l'encontre de l'Etat islamique (Daech).

    Selon le diplomate russe, la plupart des exportations qui assurent le financement de Daech sont réalisées toujours via la Turquie "avec sa complaisance ou inaction".

    "Les principaux itinéraires de transit de djihadistes étrangers et de livraison d'armes destinées aux terroristes passent à travers les frontières turco-irakienne et surtout turco-syrienne", a annoncé M.Tchourkine devant le Conseil de Sécurité de l'Onu.

    "Dans ce contexte, nous jugeons nécessaire d'envisager la fermeture de la frontière turco-syrienne à des fins antiterroristes", a-t-il indiqué.

    Il faut également étudier la possibilité d'imposer un "embargo commercial et économique total" à l'égard de Daech, a poursuivi M.Tchourkine.

    Dans le même temps, l'ambassadeur russe a exprimé ses préoccupations par rapport à l'emploi de substances toxiques par des combattants de plusieurs groupes terroristes en Syrie, dont la récente utilisation du gaz moutarde par Daech à Deir ez-Zor.

    Lire aussi:

    La Turquie construit un mur à sa frontière avec la Syrie
    La Turquie abat les réfugiés traversant la frontière syrienne
    Turquie: des avions de reconnaissance otaniens bientôt à la frontière syrienne
    Platini placé en garde à vue pour corruption sur la Coupe du monde au Qatar
    Tags:
    fermeture des frontières, lutte antiterroriste, embargo, frontière, terrorisme, djihadisme, Conseil de sécurité de l'Onu, Etat islamique, Vitali Tchourkine, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik