International
URL courte
118
S'abonner

Au moins neuf personnes ont trouvé la mort tandis qu'entre 250 et 1.000 autres ont été blessées dans le puissant séisme qui a secoué jeudi le sud-ouest du Japon.

Un tremblement de terre de magnitude 6,4 s'est produit jeudi à 12h26 locales dans la préfecture de Kumamoto (l'île de Kyushu), suivi par plus de 120 répliques.

​Les secousses ont provoqué la destruction de plusieurs maisons, ainsi que les coupures d'électricité dans la zone accidentée. Les autorités locales indiquent que des personnes peuvent se trouver toujours sous les décombres. 14.000 foyers sont restés sans électricité, 20.000 sans eau et 6.000 sans gas. Aucun dommage important aux réacteurs nucléaires situés sur l'île n'a été découvert pour le moment.

Selon la chaine de télévision NHK, près de 44.000 personnes se sont réfugiées dans plusieurs centaines de centres ouverts dans des bâtiments publics, où elles ont reçu vivres et couvertures.

Dans certains endroits, des sismologues japonais ont enregistré des secousses comparables à celles du 11 mars 2011, lorsque plus de 15.000 personnes sont mortes dans un séisme survenu au large des côtes nord-est de l'île de Honshu et le tsunami qui s'en est suivi. La catastrophe du 11 mars 2011 a en outre entraîné l'accident nucléaire de Fukushima-1 placé au niveau 7, le plus élevé sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) des accidents nucléaires et radiologiques.

Lire aussi:

Séisme au Japon: un mort et une dizaine de bâtiments détruits
Japon: puissant séisme de magnitude 6,4
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Tags:
morts, catastrophe naturelle, séisme, centrale nucléaire, centrale nucléaire de Fukushima, île de Kyushu, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook