Ecoutez Radio Sputnik
    Le blocage de Sputnik est  une violation de la liberté de la presse sans précédent

    Le blocage de Sputnik est " une violation de la liberté de la presse sans précédent"

    © AP Photo / Emrah Gurel
    International
    URL courte
    La Turquie bloque le site de Sputnik (25)
    23352
    S'abonner

    Des journalistes turcs ont dénoncé le blocage de Sputnik en Turquie. "Nous soutenons Sputnik et démentons la décision sur le blocage du site", ont-ils déclaré.

    "Le journalisme progouvernemental est allé si loin que des journalistes et des éditorialistes ne cachent pas leur contentement de la décision du blocage du site Sputnik. Ils triomphent, pensant avoir étouffé la voix d'un site d'opposition qui critique ouvertement les actions illégales des dirigeants du pays. Mais leur joie sera de courte durée", a déclaré le président de la société des journalistes indépendants Ahmet Abakay.

    Selon lui, il faut mettre fin à la politique antidémocrate, fasciste, dictatoriale du gouvernement. "Pas un seul dictateur n'a pu rester au sommet du pouvoir éternellement. Cette dictature prendra fin un jour, elle aussi, et c'est seulement à ce moment-là que le pays jouira de la liberté de la presse et de la liberté d'expression", a-t-il poursuivi.

    "Nous soutenons Sputnik et nous dénonçons la décision sur le blocage du site", a-t-il martelé.

    Le blocage de Sputnik est  une violation de la liberté de la presse sans précédent
    © Sputnik .
    Le blocage de Sputnik est " une violation de la liberté de la presse sans précédent"

    Selon Uğur Güç, chef du syndicat des journalistes, le blocage de Sputnik n'a pas été fait au hasard.

    "C'est une violation de la liberté de la presse sans précédent dans les pays démocratiques. Le blocage de Sputnik a montré toute la fausseté des déclarations du Parti de la justice et du développement dont des représentants affirment que "nulle part en Europe, ou dans d'autres pays, la liberté de la presse et la liberté d'expression ne sont aussi respectées qu'en Turquie".

    La présidente du Conseil de la presse de Turquie Pınar Türenç estime pour sa part que la position des autorités turques est contraire à toutes les règles et conditions juridiques. "Nous qualifions les actions des autorités ayant amené au blocage du site d'information en 31 langues d'inacceptables", a-t-elle conclu.

    Le site de l'agence Sputnik est bloqué en Turquie depuis jeudi dernier: en cliquant sur la page, on voit s'afficher un message faisant état de l'application de mesures administratives. La Direction turque des télécommunications a confirmé ce vendredi avoir bloqué le site de Sputnik.

    Les sites de Sputnik existent dans des dizaines de langues dont l'anglais, l'arabe, l'espagnol, l'italien, le chinois, le polonais, le portugais, le serbe, le turc, le français et l'hindi. Ils offrent aux lecteurs un contenu diversifié: des infographies, des vidéos, des reportages photo, des émissions et des votes en ligne. Hormis les informations d'actualité, Sputnik publie également des articles d'analyse et des interviews exclusives.

    Dossier:
    La Turquie bloque le site de Sputnik (25)

    Lire aussi:

    Moscou: le blocage de Sputnik en Turquie viole les droits de l'homme
    L'opposition turque dénonce le blocage de Sputnik dans le pays
    Ankara confirme le blocage du site de Sputnik-Turquie
    Tags:
    journalisme, site, blocage, liberté d'expression, liberté de la presse, Sputnik, Pınar Türenç, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik