International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
4156
S'abonner

Des images prises par un satellite privé témoignent que Pyongyang aurait pu entamer les préparatifs ou même procéder à la production du plutonium, l'explosif le plus utilisé dans la fabrication des armes atomiques.

Les photos révèlent que les travaux ont repris aux environs du complexe nucléaire de Yongbyon, notamment au centre de stockage de déchets radioactifs et au réacteur expérimental à eau légère. Par ailleurs, les clichés montrent un wagon plate-forme qui est arrivé sur place, annonce samedi 38 North, un site américain spécialisé dans les affaires nord-coréennes.

Les spécialistes n'excluent pas le scénario selon lequel une fuite a pu avoir lieu sur le site nucléaire et que les autorités cherchent à y remédier.

Le réacteur de Yongbyon avait été fermé en 2007 dans le cadre d'un accord échangeant désarmement contre aide humanitaire, mais la Corée du Nord a commencé des travaux de rénovation après son troisième essai nucléaire en 2013.

En janvier, les chercheurs de l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS) ont estimé, également sur la base d'images satellite, que ce réacteur ne fonctionnait toujours pas à plein régime.

Lorsqu'il est pleinement opérationnel, il est capable de produire environ six kilogrammes de plutonium par an, soit une quantité suffisante pour une bombe nucléaire, estiment les experts.

La Corée du Nord a mené le 6 janvier son quatrième essai nucléaire, annonçant avoir fait exploser sa première bombe à hydrogène, plus puissante qu'une bombe atomique ordinaire.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Les USA imposent de nouvelles sanctions à la Corée du Nord
Pyongyang simule une invasion de la Corée du Sud
Corée du Nord: l’armée doit "être prête" à une frappe contre Séoul
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Tags:
plutonium, nucléaire coréen, nucléaire civil, Yongbyon, Institut américain pour la sécurité scientifique et internationale (ISIS), Kim Jong-un, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook