Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat de l'armée syrienne à Alep

    Les USA souhaitent que Moscou fasse cesser l'offensive syrienne sur Alep

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    1246153
    S'abonner

    Washington demande à Moscou d’intercéder en faveur d’un arrêt de l'offensive de l'armée syrienne à Alep. La Maison blanche estime que les actions de l'armée syrienne menacent le cessez-le-feu.

    Washington a demandé à Moscou de faire en sorte que l'offensive de l'armée syrienne contre l'opposition armée qui participe au cessez-le-feu à Alep soit stoppée, rapporte Bloomberg se référant à une source au sein du département d'Etat américain.

    "L'administration d'Obama a exprimé sa préoccupation à la Russie qui s'était engagée à ne pas participer à des opérations militaires contre les groupes terroristes qui participent au cessez-le-feu", a expliqué un porte-parole du département d'Etat sous couvert d'anonymat.

    Selon l'agence, "les Etats-Unis demandent à la Russie d'intervenir afin que l'offensive du président Bachar el-Assad contre l'opposition à Alep cesse". Washington prévient qu'une telle offensive "menace le cessez-le-feu qui est entré en vigueur il y a près de sept semaines".

    D'après Bloomberg, des chefs des groupes d'opposition affirment que l'armée syrienne mène des opérations militaires contre eux. La partie russe fait pour sa part remarquer que les actions militaires en question sont une réponse aux attaques des groupes terroristes.

    Le 12 avril, l'armée syrienne a lancé une offensive contre des djihadistes au sud d'Alep. Damas cherche à reprendre le contrôle sur le site de Tell Al-Eis, qui revêt une importance stratégique.

    Le ministère russe de la Défense a de son côté déclaré que des terroristes envisageaint de lancer une offensive d'envergure afin de couper la route qui relie Alep et Damas.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil.

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

    La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    Syrie: les USA s'opposent à la création d'une zone d'exclusion aérienne
    Moscou hostile à tout "plan B" américain en Syrie
    Moscou propose de fermer la frontière turque avec la Syrie
    Toujours plus d'armes: le "plan" US pour assurer la paix en Syrie
    Tags:
    offensive, armée gouvernementale syrienne, Alep, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik