International
URL courte
Crise migratoire (789)
12459
S'abonner

Le président français François Hollande, qui s'est rendu à Liban pour une visite officielle, a promis aux autorités du pays une aide de 100 millions d'euros dans les trois prochaines années.

Le président français François Hollande, en visite officielle au Liban, a promis aux autorités du pays un appui militaire ainsi qu'une aide 100 millions d'euros pour soutenir le pays face à la crise des réfugiés syriens, rapporte l'agence France Presse.

Selon l'entourage du président, il s'agit d'une "accélération" de l'aide au Liban, qui accueille plus de 1,1 million de réfugiés syriens, soit l'équivalent d'un quart de sa population. La guerre en Syrie a fait plus de 270.000 morts depuis 2011 et provoqué le déplacement de millions de personnes. La France contribuera également au renforcement du potentiel militaire du pays.

Selon M.Hollande, la France cherche à garantir la sécurité au Liban et à maintenir la stabilité et la paix au Proche-Orient. M.Hollande a exprimé son espoir que le président libanais serait prochainement élu et a également souligné que cela correspondait aux intérêts du Liban ainsi que de la communauté internationale, rapporte l'agence Sputnik.

Le premier tour de l'élection présidentielle au Liban a eu lieu le 23 avril 2014, le peuple devant élire le successeur du président Michel Sleimane. 27 tentatives d'organiser le second tour ont déjà échoué à cause de l'impossiblité de réunir le nombre de députés nécessaires. La tentative suivante aura lieu le 18 avril prochain.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Grèce ne veut pas devenir "le Liban de l'Europe"
Le Liban au centre du Moyen-Orient
Riyad suspend son aide militaire au Liban
Quémander pour survivre: l'histoire des enfants-réfugiés au Liban
Tags:
élection présidentielle, aide militaire, aide financière, crise migratoire, François Hollande, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook