Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats syriens

    Syrie: la voie de ravitaillement de Daech coupée près de Raqqa

    © Sputnik . Mikhaïl Voskresensky
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    1011272

    Les Forces aérospatiales russes, épaulées par l’Armée de l’air syrienne, ont effectué plusieurs frappes contre le groupe terroriste Daech près d’une base militaire stratégique située à l’ouest de la ville de Raqqa, la capitale du "califat autoproclamé", rapporte l'agence iranienne FARS.

    "Ces frappes conjointes ont permis de détruire plusieurs véhicules de transport militaire et logistique appartenant au groupe terroriste Daech, qui avait pris ses quartiers près de la base aérienne de Tabqa", précise l'agence.

    ​Et d'ajouter: "Les frappes ont sapé la capacité de lutte et d'approvisionnement des combattants de Daech, notamment aux alentours de la ville de Palmyre, récemment libérée".

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil.

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

    La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Syrie: des détails du "plan B" des USA dévoilés
    Législatives en Syrie: 3.500 candidats face aux électeurs
    Ces femmes qui remettent la Syrie sur pieds
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Tags:
    frappe aérienne, terrorisme, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik