International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
13135
S'abonner

La marche antiterroriste "contre la terreur et la haine" s'est achevée à Bruxelles par une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 22 mars dernier.

La manifestation s'est tenue sans incident et a rassemblé environ 8.000 personnes, alors que les organisateurs tablaient sur 15.000 participants.

"Entre 7.500 et 8.000 personnes ont participé à "La marche contre la terreur et la haine", a rapporté la police de la ville de Bruxelles. Les organisateurs avancent pour leur part le nombre de 10.000 participants.

Deux cortèges de manifestants ont traversé le centre de la capitale belge de la gare du Nord à la place de la Bourse où les participants ont rendu hommage aux victimes des attentats du 22 mars dernier.

Cette marche est survenue dans un climat de polémique au lendemain des déclarations controversées du ministre de l'Intérieur, le nationaliste flamand Jan Jambon, qui a affirmé que la politique d'intégration des étrangers en Belgique avait échoué, invoquant le fait qu'"une part significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats".

Cette marche, issue d'une initiative citoyenne relayée par plus d'une centaine d'associations, via les réseaux sociaux notamment, devait initialement se tenir le 27 mars, cinq jours après les attentats. Mais elle avait été annulée, les autorités craignant alors pour la sécurité des participants.

Les attentats perpétrés par trois kamikazes à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans une station de métro de la capitale belge ont fait 32 morts et plus de 300 blessés. Un des kamikazes, Mohamed Abrini, terroriste connu comme étant "l'homme au chapeau"et qui n'a pas fait exploser sa bombe à l'aéroport, a été arrêté le 8 avril dans la capitale belge. 

Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe Daech (Etat islamique ou EI). 

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Mohamed Abrini est bien l'"homme au chapeau" de l'aéroport de Bruxelles
La cellule djihadiste de Bruxelles voulait à nouveau frapper la France
Attentats de Bruxelles: quatre suspects inculpés pour "assassinats terroristes"
Tags:
hommage, lutte antiterroriste, manifestation, terrorisme, attentats de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook