International
URL courte
La lutte contre Daech (229)
1293
S'abonner

Le président américain Barack Obama a confirmé la mise en œuvre de cyberattaques contre l'EI. Mais d'après des fonctionnaires américains cités par The Daily Beast, cette campagne entre dans une phase plus agressive, en visant des individus et en cherchant à glaner des renseignements.

Les pirates informatiques américains pénètrent dans les ordinateurs des terroristes, y implantent des virus et des logiciels malveillants qui leur permettent de tirer des informations destinées au renseignement, ont indiqué les interlocuteurs de The Daily Beast sous couvert de l'anonymat.

De plus, les pirates informatiques américains cherchent à bloquer les communications chiffrées des terroristes afin de les forcer à utiliser des canaux moins sécurisés et de permettre aux services de renseignement de les surveiller plus facilement.

Les fonctionnaires interrogés affirment que cette politique plus agressive de cyberattaques est liée aux attentats de Paris, quand l'administration américaine a chargé les militaires d'élaborer de nouveaux moyens de lutte contre l'EI sur Internet.

L'un des fonctionnaires a déclaré que les données provenant des ordinateurs des terroristes étaient "une source importante aidant à identifier des personnages clés de l'organisation". Grâce aux activités des pirates informatiques, les Etats-Unis ont "soit capturé, soit éliminé" certaines figures clés de Daech.

Mais jusqu'à présent, il n'y a pas de preuves que ces opérations changent fondamentalement le cours du conflit et les anciens agents américains de renseignements sont sceptiques. Ils ont noté que cette nouvelle tentative était "relativement modeste" par rapport aux opérations informatiques menées en Irak en 2007 et 2008 contre le prédécesseur de Daech, Al-Qaïda.

Dossier:
La lutte contre Daech (229)

Lire aussi:

Les USA ont piraté des infrastructures civiles iraniennes cruciales
Anonymous déclare la cyberguerre à la Turquie pour son soutien à Daech
Edward Snowden explique comment la NSA surveille les journalistes
Anonymous demande l’aide des services de sécurité pour combattre l’EI
Tags:
renseignement, cyberattaque, Al-Qaïda, Etat islamique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook