International
URL courte
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
1202
S'abonner

L'aide est destinée à 2.000 personnes, avant tout aux familles ayant perdu leur gagne-pain.

Près de trois tonnes d'aide humanitaire russe ont été acheminées à Salhab, dans la province de Hama, a annoncé le colonel Sergueï Ivanov, représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

En outre, un hôpital mobile a été déployé dans la ville.

"Nous choisissons les points les plus chauds, les plus dévastés, mais aussi les régions proches des zones occupées par les groupes armés. Pour que les personnes vivant sous le joug des bandits voient que c'est plus facile et plus simple de vivre avec l'Etat (syrien, ndlr)", a indiqué M. Ivanov.

Et de préciser que l'aide en question était avant tout destinée aux familles ayant perdu leurs gagne-pains, ainsi qu'aux blessés et aux personnes en fort besoin, a précisé le député du parlement syrien et maire de la ville de Salhab, Mohammad Al-Djoubaïli qui a aidé à organiser l'action humanitaire en question.

Elu à l'Assemblée du peuple (parlement syrien) à l'issue du scrutin du 13 avril, le député a rappelé qu'avant que la guerre ne commence son pays avait accueilli beaucoup de réfugiés irakiens et jordaniens et aidait tous les autres "comme le fait actuellement la Russie".

Depuis le début de la guerre, la ville de Salhab a été à plusieurs reprises la cible de tirs. Les extrémistes qui sont installés non loin pilonnent régulièrement l'agglomération aux obus de mortier et aux lance-roquettes multiples, a relaté le maire.

Dossier:
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

Lire aussi:

La Syrie reçoit 5 tonnes d'aide humanitaire russe
Avec l’aide de la Russie, l’Onu largue 37 tonnes d'aide humanitaire à Deir ez-Zor
Syrie après la guerre: les USA distribuent des médailles, la Russie, de l'aide humanitaire
Plus de 100 localités syriennes reçoivent de l'aide humanitaire russe
Tags:
aide, crise syrienne, hôpital, aide humanitaire, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Hama, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook