Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump conforte son statut de favori du camp républicain

    © AFP 2019 Saul Loeb
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    5243

    Suite à sa large victoire à New York, Donald Trump s’impose comme l'unique prétendant capable de décrocher l'investiture officielle lors de la convention de son parti en juillet.

    Sur les 95 délégués en jeu dans l’Etat de New York, Donald Trump est assuré d’en remporter au moins 89. Après cette victoire massive, le milliardaire a déclaré à ses partisans que son adversaire Ted Cruz était "pratiquement anéanti du point de vue mathématique". 

    Les données d'Associated Press et de CNN confortent ces propos. Selon AP, grâce à sa  victoire à New York Donald Trump remporte dans l’ensemble du pays 845 voix de délégués contre 559 pour Ted Cruz, ce qui prive ce dernier de la possibilité de totaliser  dans les Etats qui restent les 1.237 voix requises pour obtenir l'investiture lors de la convention du parti républicain au mois de juillet. 

    CNN donne à Trump 847 voix contre 553 voix en faveur de Cruz. Pour ce dernier, il ne reste qu'une seule chance de recevoir l'investiture. Pour ce faire, il faut empêcher Donald Trump d'obtenir la majorité absolue et tenter de persuader des délégués de revenir sur leur position lors de la convention.

    Le milliardaire, conscient de cette menace, a concentré ses tirs sur un système «truqué» par l'establishment conservateur, où les précieux délégués peuvent être convaincus de changer leurs allégeances initiales.  

    Côté démocrate, c'est Hillary Clinton qui s'est imposée dans l'Etat de New York face à Bernie Sanders. Sa victoire a permis à l'ancienne secrétaire d'Etat américaine de déclarer que la course à l'investiture démocrate face à M.Sanders était entrée dans sa dernière ligne droite et que "la victoire était en vue". 

     

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Ceux qui ont peur de Trump ignorent la vraie menace dans la présidentielle US
    Pourquoi les enfants de Trump ne voteront pas pour lui
    Poutine hilare face à Clinton dans le dernier clip de campagne de Trump
    La tour Eiffel évacuée et fermée après qu’un homme a été surpris en train de l’escalader
    Tags:
    convention, investiture, Présidentielle américaine 2016, Bernie Sanders, Donald Trump, Ted Cruz, Hillary Clinton, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik