Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie et les Etats-Unis regardent vers la Lune

    La Russie et les Etats-Unis regardent vers la Lune

    © Flickr/ davejdoe
    International
    URL courte
    24916

    Les agences spatiales russe et américaine évoquent actuellement les détails de la collaboration spatiale.

    Les Etats-Unis souhaitent explorer l'espace lunaire de concert avec la Russie, mais ne prévoient pas d'alunissage de l'homme, a déclaré à Washington le chef adjoint de l'agence spatiale russe Roskosmos Sergueï Saveliev à l’issue de négociations avec les dirigeants la NASA.

    Selon lui, les parties ont au cours de négociations abordé les moyens d'augmenter l'efficacité de la coopération sur la Station spatiale internationale (ISS) et leur travail ultérieur sur l'orbite de la Lune.

    "Il s'agit d'explorer l’orbite lunaire, pour le moment, on est en train de fixer les tâches de chaque partie", a déclaré Sergueï Saveliev.

    "Nos partenaires américains souhaitent également travailler aux environ de la Lune. Apparemment, ils n'ont pas grand intérêt à débarquer un homme sur la Lune, mais souhaitent travailler sur l'orbite lunaire, ils considèrent cela comme une étape sérieuse dans leur mission ultérieure vers Mars", a indiqué le chef adjoint de Roskosmos.

    Sergueï Saveliev a rappelé que le programme spatial russe prévoyait une série de missions visant à étudier la Lune, y compris en vue d'y prélever des échantillons de sol.  

    "Il s'agit des préparatifs d’un vol habité vers la Lune", a souligné M.Saveliev.

    La semaine dernière, l'agence Roskosmos avait annoncé que le projet de fusée russe Angara 5V chargée d'acheminer des cosmonautes sur la Lune serait prochainement soumis à l'approbation du président Vladimir Poutine.  Le lancement de la fusée devrait avoir lieu en 2030.

    Le premier et unique vol de l'homme vers la Lune a été effectué par la mission spatiale américaine Apollo 11 qui a aluni en 1969. 


    Lire aussi:

    La Lune sera la première victime de l’"étoile de la mort"
    Ces traces de glace qui rappellent un changement polaire sur la Lune
    La Chine à la conquête de l’espace… Terre-Lune!
    Tags:
    mission lunaire, espace, Holding spatial russe Roscosmos, NASA, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik