International
URL courte
521032
S'abonner

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté la décision des députés néerlandais d’ignorer les résultats du référendum national sur l'accord Ukraine-UE.

Sur sa page Facebook, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a expliqué pourquoi les parlementaires néerlandais ont immédiatement rejeté la motion déposée par le Parti socialiste:

"Si même un pays européen fait tout son possible pour que l'issue de son propre référendum, effectué conformément au droit national, n'affecte pas la politique du régime au pouvoir, à quoi bon parler?", a écrit Mme Zakharova.

Elle a noté que le parlement avait ignoré les résultats du référendum à l'issue duquel 61% des votants (environ 2,5 millions de Néerlandais) se sont prononcés contre l'accord entre l'UE et l'Ukraine.

Mme Zakharova a ajouté que l'Occident n'avait pas reconnu l'issue du référendum en Crimée pour les mêmes raisons — non parce qu'il ne serait pas conforme aux normes du droit international, mais parce que les résultats du scrutin ne correspondent pas à la "commande d'Etat".

A l'issue du référendum sur l'accord d'association Ukraine-UE, 61,1% des votants se sont prononcés contre la ratification de l'accord, alors que 38,1% des Néerlandais ont soutenu l'initiative. Le taux de participation au référendum s'est élevé à 32,1%. Le scrutin du 6 avril revêtait un caractère"consultatif".

Malgré les résultats du référendum, la majorité des députés du parlement néerlandais ont soutenu mardi la signature de l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine. 75 députés sur les 150 que compte la chambre basse du parlement néerlandais se sont prononcés contre la motion et seulement 71 pour.

Lire aussi:

UE-Ukraine: les Pays-Bas bloqueront l’accord si Bruxelles ignore le référendum
Référendum néerlandais: le pays dit "non" à l’accord d’association Ukraine-UE
Référendum néerlandais: Porochenko cherche à se venger
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Tags:
référendum, déclaration, Maria Zakharova, Ukraine, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook