Ecoutez Radio Sputnik
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan

    Insultez Erdogan et gagnez 1.300 euros!

    © AFP 2019 Adem Altan
    International
    URL courte
    Affaire Böhmermann (28)
    464
    S'abonner

    Le magazine britannique Spectator a lancé une compétition littéraire baptisée "Insultez Erdogan", proposant à l'auteur du poème le plus virulent à l'égard du président turc la bagatelle de 1.000 livres sterling (1.266 euros). Participons?

    La consigne dit: le poème gagnant devra contenir le plus possible de gros mots. De cette manière, Spectator souhaite protester contre les limitations de la liberté d'expression qui sont devenues un vrai fléau ces derniers temps.

    Il n'est pas étonnant que le président Recep Tayyip Erdogan ait introduit des nouvelles lois contre la diffamation pour se défendre contre les critiques incessantes. Ces lois de lèse-majesté fonctionnent en Turquie, et elles semblent pénétrer déjà l'Europe, mettent en garde les organisateurs du concours.

    Dès que M. Erdogan est arrivé à la présidence en 2014, environ 2.000 procédures pénales sur des cas d'insultes contre lui ont été initiées.

    Le présentateur de télévision et comédien Jan Böhmermann a lu le 31 mars dernier sur la chaîne publique allemande ZDF un poème satirique accusant le président turc de représailles contre les Kurdes et les chrétiens et de répression à l'égard des journaux d'opposition. Par ailleurs, le satiriste avait qualifié le numéro un turc de "pervers, pouilleux et zoophile".

    Recep Tayyip Erdogan n'a pas tardé à poursuivre Jan Böhmermann en justice. Le gouvernement allemand a cédé et a finalement autorisé des poursuites pénales contre le journaliste. M. Böhmermann est notamment accusé d'avoir violé l'article 103 du code pénal allemand ("Offense aux organes et représentants d'Etats étrangers") et risque trois ans de prison.

    Dossier:
    Affaire Böhmermann (28)

    Lire aussi:

    Un humoriste allemand mis sous protection après avoir récité un poème sur Erdogan
    La capitulation de Merkel face à Erdogan coûtera cher à l'Europe
    Die Zeit: Merkel perd 11% dans les sondages suite au sketch anti-Erdogan
    Sketch anti-Erdogan: Merkel sous le feu des critiques
    Berlin accepte la demande turque de poursuites pénales visant une satire anti-Erdogan
    Tags:
    concours, poète, humour, blasphème, Jan Böhmermann, Recep Tayyip Erdogan, Royaume-Uni, Turquie