Ecoutez Radio Sputnik
    Fidel Castro

    Fidel Castro fait ses adieux lors du congrès du Parti communiste

    © REUTERS /
    International
    URL courte
    29472
    S'abonner

    Le père de la révolution cubaine Fidel Castro a prononcé son discours d'adieu devant le Parti communiste de Cuba qu'il a fondé il y a 50 ans.

    Lors de son discours, Castro a indiqué qu'il approchait de la fin de sa vie et a encouragé les membres du parti à contribuer à la survie de ses idées, rapporte Noticias.

    "Je devrais bientôt fêter mes 90 ans bientôt, j'en aurai fini comme tous les autres", a déclaré-il à la tribune du VIIe congrès du Parti communiste de Cuba.

    Castro parlait assis, mais un millier délégués ont accueilli son discours par un tonnerre d'applaudissements. 

    L'ancien chef d'État cubain a également souligné que ce discours constituait certainement sa dernière apparition dans la salle des Congrès du Parti communiste.

    "Notre tour viendra à tous, mais les idées des communistes cubains resteront comme preuve que sur cette planète, si on travaille avec ferveur et dignité, on peut produire les biens matériels et culturels dont les hommes ont besoin, et nous devons lutter sans trêve pour les obtenir", a souligné Fidel Castro.

    Fidel Castro a cédé le pouvoir à son frère cadet Raul en 2006, à la suite d'une lourde opération chirurgicale. A son domicile, il reçoit régulièrement personnalités et chefs d'Etat amis, selon les médias officiels qui le prouvent en publiant des photos.

    Le discours devant le Parti est devenu la deuxième apparition en public de Fidel Castro en avril.
    Auparavant, le 7 avril, il s'est déplacé dans une école de La Havane à l'occasion du 86e anniversaire de la naissance de Vilma Espin, son ancienne belle-sœur et héroïne de la révolution, décédée en 2007 et dont l'école porte le nom.

    Lire aussi:

    Barack Obama, le pape François… Et si Fidel Castro avait déjà tout prédit?
    Raul Castro à Obama: levez le blocus de Cuba et restituez Guantanamo!
    Relations bilatérales Washington – La Havane. «Tout est pardonné»?
    Raul Castro accueilli à Paris, nouvelle étape de la normalisation avec l'Europe
    Tags:
    communisme, Fidel Castro, Cuba
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik