International
URL courte
5122
S'abonner

Le gouvernement somalien regarde du côté de Moscou pour relancer l'économie du pays.

La Somalie est la recherche d'investisseurs dans le secteur privé ainsi que dans les domaines de l'énergie et de la construction, a déclaré le premier ministre du pays, Omar Abdirashid Ali Shermarke, sur les ondes de la chaîne Rossiya 24.

Pays riche en ressources qui bénéficie par ailleurs d'un excellent emplacement dans sa région, "la République peut devenir une porte d'entrée vers le grand marché des investissements africain", considère l'homme politique.

La Somalie a en outre demandé l'aide de Moscou en matière de l'équipement de ses forces de sécurité. Recevant le 19 avril Omar Abdirashid Ali Shermarke à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est dit prêt à examiner la requête en question.

La Somalie est déchirée depuis 25 ans par une guerre civile d'envergure. Reconnu par la communauté internationale, le gouvernement qui est actuellement au pouvoir dans ce pays ne contrôle de facto qu'une partie du territoire du pays. Ainsi, le Somaliland, région du nord de la Somalie qui s'est proclamée indépendante en 1991, est pratiquement hors du contrôle de Mogadiscio.

La Somalie figure sur la liste des pays africains les plus pauvres. Les réserves minérales y sont mal explorés.

Lire aussi:

La Turquie veut installer une base militaire en Somalie
Si une solution n'est pas trouvée la Syrie va devenir une nouvelle Somalie (Brahimi)
Le Pentagone annonce un sans-faute pour ses frappes en Somalie
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
ressources naturelles, énergie, investissements, économie, Omar Abdirashid Ali Shermarke, Sergueï Lavrov, Somalie, Afrique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook