International
URL courte
15647
S'abonner

Ces mesures sont prises suite à une intensification de tirs visant la ville frontalière turque de Kilis depuis le territoire syrien.

Les forces armées turques ont augmenté le nombre de chars et d'obusiers déployés le long de la frontière séparant le pays d'un territoire syrien contrôlé par des combattants du groupe terroriste Etat islamique (Daech), rapporte jeudi le journal turc Hurriyet qui se réfère à une source militaire.

Selon la source citée par le journal, en raison de la crise dans les relations avec Moscou après la destruction d'un Su-24 russe par Ankara, les avions des forces aériennes turques ne peuvent pas entrer dans l'espace aérien syrien.

De ce fait, Ankara s'attend à ce que les frappes aériennes contre les positions de Daech en Syrie soient réalisées par la coalition dirigée par les Etats-Unis sans que la partie turque le demande en permanence.

Lire aussi:

La Turquie abat les réfugiés traversant la frontière syrienne
Une cinquantaine de terroristes transférés de la Turquie vers la Syrie
la Turquie se préparerait à une invasion militaire en Syrie
Tags:
conflit, crise syrienne, artillerie, char, frontière, tirs, terrorisme, coalition anti-Daech, Etat islamique, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook