International
URL courte
63443
S'abonner

Toutes les actions des autorités turques à l'égard des médias ont pour but de supprimer la liberté d'expression en Turquie, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova en commentant l'interdiction d'entrée dans le pays du rédacteur en chef de Sputnik-Turquie Toural Kerimov.

"Bien sûr, de telles actions sont dans la droite ligne de la tendance générale de supprimer la liberté d'expression en Turquie, et Ankara se sent à l'aise", a affirmé Mme Zakharova.

Elle a ajouté que, sous la pression de la Turquie, des mesures bénéfiques à Ankara sont prises en termes de répression de la dissidence. A cet égard, elle a rappelé que le gouvernement allemand avait autorisé l'enquête à l'encontre d'un satiriste allemand qui avait écrit un poème sur le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Toural Kerimov avait plus tôt fait savoir que les autorités turques lui ont interdit l'entrée dans le pays et, sans fournir aucune explication, ont annulé son accréditation et son permis de résidence. Le 20 avril, il a été expulsé de Turquie.

Le site de l'agence Sputnik est bloqué en Turquie depuis le 14 avril: en cliquant sur la page, on voit s'afficher un message faisant état de l'application de mesures administratives. Un tribunal d'Ankara a jugé valide la décision prise par la Direction turque des télécommunications concernant le blocage d'une série de sites dans le pays, y compris Sputnik-Turquie.

Le blocage du site de l'agence Sputnik n'est pas l'unique cas de restriction de la liberté de la presse en Turquie. Le 4 mars dernier, les autorités turques ont procédé à des perquisitions dans les locaux de Feza Media Group et du journal Zaman et ont placé ce dernier sous administration de la justice suite à la publication d'opinions qui différaient de la position officielle. Le rassemblement contre la persécution des journalistes organisé à Istanbul a été violemment dispersé par la police, qui a utilisé du gaz lacrymogène contre les manifestants.

Lire aussi:

Politologue polonais: "Les autorités turques déclarent une guerre ouverte à Sputnik"
Journaliste allemande d'Istanbul: "Nous ne voulons que faire notre travail"
Directeur de Sputnik-Turquie refoulé: une décision des services de sécurité
Un journaliste allemand refoulé de Turquie
Blocage de Sputnik: l'OSCE condamne la décision des autorités turques
Tags:
blocage, liberté d'expression, ministère russe des Affaires étrangères, Sputnik, Tural Kerimov, Maria Zakharova, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook